« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

 

LITT KZAuschwitz CEST UN ENFANT DE BIRKENAU Es war ein Kind in Birkenau

 

 

 

 

C’EST UN ENFANT DE BIRKENAU

Es war ein Kind in Birkenau

 

Mélodie : ?

 

       

 

 

1. C’est un enfant de Birkenau,

    Passé par la cheminée,

    Qui devait au vent d’hiver

    Voler au ciel glacé.

 

2. L’enfant, petit, n’était pas seul

    Volaient en cendre et en fumée

    Beaucoup d’enfants petits et morts,

    Aussi des nouveau-nés.

 

3. Le vent poussait les enfants devant lui.

    L’enfant avait froid et gelait,

    Alors que par mille degrés

    Au four on l’avait incinéré.

 

4. Alors l’enfant mort glacé chercha

    Un lieu pour échapper au froid.

    Il frappe à la porte d’une maison :

    En sort son meurtrier du fond.

 

5. Il vit l’enfant mort et il rit,

    Et dit avant de fermer l’huis :

    « On n’a gazé aucun enfant :

    Dommage qu’ils n’étaient pas autant ! »

 

6. L’enfant frappe à l’autre maison :

    Un citoyen regarde, l’air bon,

    Et tient à l’enfant mort et froid

    Un chaud discours, ça va de soi :

 

7. « Ce qui est mort et fut gazé,

    Il faut l’enterrer.

    Le citoyen veut l’ordre et la paix,

    Oublier le passé,

    Se tourner vers l’avenir,

    Avec regret, mais en finir. »

 

8. Il a souhaité bonne nuit, bon vent,

    Et a refermé son volet.

    Il y eut un cri très strident

    De l’enfant abandonné.

 

 

9. L’enfant glacé frappe à nouveau.

    Un homme pieux s’est présenté,

    Qui prie  pour l’enfant mort, d’emblée,

    Et dit que les sentiers de Dieu

    Ne sont pas nos chemins, et que son nom

    Par sa mort sera sanctifié. Amen.

    Et l’homme pieux s’est recouché,  

    Emu, dans son nid douillet.

 

10. Alors l’enfant s’est mis à pleurer,

      De ses yeux la glace a coulé.

      Il a appelé sa mère :

      « Aide ton enfant ! »

      Mais la mère volait

      Dans un autre vent.

 

11. Dans sa souffrance l’enfant mort

      A frappé pour finir au dernier port.

      Alors erst arrivé un progressiste

      Qui prononça un discours humaniste :

 

12. « Il éprouve une subjective sympathie.

      Sur le fascisme et sa théorie,

      Il a parlé et disputé

      Et sur les enfants morts a discuté.

      Il a rangé cette thématique.

      Il lui faut maintenant

      S’occuper de choses pratiques. »

 

13. Mais là un miracle s’est produit :

      L’homme a vu son propre petit

      Dans l’enfant mort.

      Et il veut de tout son corps

      Lui donner du réconfort

      et de la chaleur.

 

14. Tout à coup, des hurlantes flammes

      Mettent le ciel

      En feu et en fumée,

      Après quoi l’enfant disparut.

      A la fenêtre une tache grise,

      Qui s’évanouit dans le vent fort,

      Peut-être une trace de l’enfant mort.

 

                                 *

 

15. C’est un enfant de Birkenau,  = str. 1

      Passé par la cheminée,

      Qui devait au vent d’hiver

      Voler au ciel glacé.

 

16. L’enfant, petit, n’était pas seul  = str. 2

    Volaient en cendre et en fumée

    Beaucoup d’enfants petits et morts,

    Aussi des nouveau-nés.

 

 

1.Es war ein Kind in Birkenaŭ

Gegangen durch den Kamin

Dass musste jetzt im Winterwind

Am eisigen Himmel ziehn

 

2. Das kleine Kind war nicht allein

Es flogen als Asche und Rauch

Viele tote kleine Kinder mit

Und Neugeborene auch

 

3. Der Wind blies die Kinder vor sich her

Dem Kind war kalt und es fror sehr

Obwohl man es bei tausend Grad

Im Ofen eingeäschert hat

 

4. Da suchte das eisige tote Kind

Einen Ort wo es etwas Wärme findt

Es klopft an die Tür in einem Haus

Da kommt der Mördergeselle heraus

 

5. Der sieht das tote Kind und lacht

Und sagt eh er die Tür zumacht

Vergast hat man kein einziges Kind

Schade daß es nicht mehr gewesen sind.

 

6. Das Kind klopft an im nächsten Haus

Da sieht der gute Bürger heraus

der hat freundlich dem toten kalten

Kind eine wärmende Rede gehalten

 

7. « Was tot und vergast ist,

muss man begraben.

Der Bürger muss Ruhe und Ordnung haben,

Vergangnes vergessen,

sich der Zukunft zuwenden

Und mit Bedauern das Trauern beenden

 

8. Er wünscht gute Reise und gute Nacht

Und hat das Fenster zugemacht

Das kam ein Laut als ob einer schreit

Vom Kind in seiner Verlassenheit

 

 

9. Das eisige Kind klopft wieder an

Da steht am Fenster ein frommer Mann

Der betet gleich für das tote Kind

Und sagt ihm Gottes Wege sind

nicht unsere Wege und sein Namen

Wird durch den Tod geheiligt, Amen.

Danach hat der fromme Mann bewegt

Sich wieder in sein Bett gelegt

 

10. Da hat das Kind zu weinen begonnen

Aus seinen Augen ist Eis geronnen

Es hat Mutter gerufen und

hilf deinem Kind

Doch die Mutter flog

in einem anderen Wind

 

11. Das tote Kind in seiner Qual

Hat angeklopft ein letztes Mal

Da kommt ein progressiver Mann

Ans Fenster und fängt zu reden an

 

12. Er empfände subjektive Sympathie

Und über Faschismustheorie

Habe er Seminare geführt

Und die toten Kinder ausdiskutiert

Die Thematik als eingeordnet verlassen

Jetzt müsse er sich

mit Aktuellem befassen

 

13. Aber das ist ein Wunder geschehn

Der Mann hat sein eignes Kind gesehn

In dem toten

und wolle mit seinem Leben

Ihm Schutz und Zuflucht

und Wärme geben

 

14. Auf einmal bricht in brüllenden Flammen

Der Himmel in Feuer

und Rauch zusammen

Wie das vorbei war war das Kind weg

Am Fenster blieb nur ein grauer Fleck

Der flog auch bald fort im eisigen Wind

Vielleicht war er von dem toten Kind

 

                            *

 

15. Es war ein Kind in Birkenau   = Vers 1

Gegangen durch den Kamin,

Das musste jetzt im Winterwind

Am eisigen Himmel ziehn.

 

16. Das kleine Kind war nicht allein = Vers 2

Es flogen als Asche und Rauch

Viele tote kleine Kinder mit

Und Neugeborene auch

 

                          Chants de camps de concentration

         Texte        Es war ein Kind in Birkenau

                          Auteur inconnu

                          A Auschwitz ou Birkenau ?

                          fr. : Yves Kéler

 

         Mélodie    La mélodie employée pour ce chant est moderne.

                          Y avait-il une mélodie au départ ? Ce n’est pas exclu,

                          le chant sonnant comme une ballade.

                         

 

 

Le texte

         Le texte est anonyme et la date de son écriture incertaine. On peut le situer entre 1942 et 1945, dates de l’existence du camp d’Auschwitz, probablement pas du début puisque l’auteur dit que de nombreux enfants et adultes ont passé par la cheminée et qu’il fallait donc du recul. Qui est l’auteur ? Probablement un juif à cause de la thématique développée. D’après le style et les tournures, ce serait plutôt un homme.

         Le texte du chant est dans la tradition juive du « Luftmensch – L’homme aérien » qui n’a pas de vraie consistance et d’identité. Il représente le juif toujours chassé, qui ne trouve pas d’hospitalité ou même de compassion. Ici la thématique est appliquée à un enfant mort, qui n’a ni tombe ni lieu que le ciel après la cheminée. Il n’est pas seul : des milliers d’enfants, d’adultes aussi puisque la mère est citée, dans un autre vent, forment un peuple juif des ombres, à la fois invisible et présent, puisqu’il se manifeste.

         L’enfant mort est aussi la mauvaise conscience, de son bourreau d’abord, des chrétiens prêchi-prêchants ensuite, des intellectuels humanistes enfin. La situation se résout, mais mal, avec le dernier visité, qui retrouve son fils dans l’enfant mort : mais on ne peut pas héberger une ombre pour remplacer un mort. Le destin de l’enfant est de disparaître dans une grande flamme, qui rappelle le sacrifice du Temple et les pogroms, flamme qui est comme le passage dans le monde de Dieu.  

        Le poème, (ou chant ?), est une remarquable expression du génie juif et figure parmi les grands poèmes produits par les victimes du système concentrationnaire nazi.


 

       

Visiteurs en ligne

110866
Aujourd'huiAujourd'hui426
HierHier496
Cette semaineCette semaine426
Ce moisCe mois10758
Tous les joursTous les jours1108661
Template by JoomlaShine