« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

 

PASSION
SEMAINE SAINTE

 

         LE SEIGNEUR QUI FIT LE MONDE
       Rév. de « Le bon Dieu qui fit le monde »

            Mél : Werde munter mein Gemüte
                     Wie nach einer Wasserquelle
                     = Comme un cerf altéré brame Ps. 42

       Graduel pour la Semaine sainte, Jeudi saint

 

Avec mélodie : Werde munter, mein Gemüte

Le Seigneur qui fit le monde,
Vint sauver tous les pécheurs ;
Lui qui tient la terre et l’onde,
Prit l’état d’un serviteur.
Son ouvrage sur la terre
Fut douleur, peine et misère,
Lourd fardeau et si pesant
Qu’il lui fit suer du sang.

Avec mélodie : Comme un cerf altéré brame

Le Seigneur qui fit le monde,
Vint sauver tous les pécheurs ;
Lui qui tient la terre et l’onde,
Prit l’état d’un serviteur.
Son ouvrage sur la terre
Fut douleur, peine et misère,
Charge lourde et si pesante
Qu’il eut des sueurs sanglantes

 

Texte

Le bon Dieu qui fit le monde
Original allemand non signalé
Traducteur non signalé
dans Psalmodies moraves 1862, n° 48
rév. : Yves Kéler, 5.8.2014 Bischwiller

Mélodie

Werde munter mein Gemüte
Johann Rist 1642 (1607-1667)
( ou: Johann Schop ? 1590-1667)
EKG 360, RA 267, EG 475

Visiteurs en ligne

104747
Aujourd'huiAujourd'hui53
HierHier272
Cette semaineCette semaine53
Ce moisCe mois7237
Tous les joursTous les jours1047470
Template by JoomlaShine