« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018


NOËL


         LOUONS LE PERE DANS LES CIEUX
     Rév. de « Louons notre cher Père aux cieux »

        Mél : Vom Himmel hoch da komm ich her
                Je viens à vous du haut des cieux



1. Louons le Père dans les cieux,
Le Dieu si miséricordieux,
Lui qui pour des pécheurs maudits
Livra l’Unique, Jésus-Christ,

2. Qui, comme un innocent Agneau,
A pris sur lui tous nos fardeaux
Nous a rendu la liberté
Par grâce et par sa vérité.

3. Quelle étonnante charité,
Quel tendre amour, quelle bonté !
Les hommes pourront-ils jamais
Lui reconnaître ce bienfait.

4. Christ, tout-puissant et Créateur,
Revêt la forme d’un pécheur.
Pour le salut du genre humain
Il naît et vient vivre en son sein.

5. L’Alpha et l’Oméga du ciel
Devient un pauvre humain mortel,
Mais toute cette infirmité
Ne ternit pas sa Sainteté.

6. Qu’est donc cet homme, ô Dieu des cieux, Ps. 8
Qu’a-t-il d’aimable pour tes yeux ?
Quel bien peut-il te revenir
De ce pécheur, à le bénir ?

7. Mais l’homme qui n’accepte pas
Ce don de Dieu, demeure, hélas !
Pris dans la mort : Qui n’a pas cru
Au Fils unique est bien perdu.

8. Va donc, accueille ton grand Roi :
Pécheur perdu, il vient à toi.
Patient, doux, humble dans son cœur,
Il vient pour être ton Sauveur.

9. Heureux, si ton cœur aujourd’hui
Se donne et s’ouvre tout à lui,
Afin qu’il y puisse à jamais
Fonder son règne dans la paix.
10. Adore en lui ton élection,
Viens lui soumettre ta raison
Et ta justice, puis dis-lui :
« Seigneur, ta grâce me suffit. »

11. A son premier avènement,
Il a connu l’abaissement ;
Un jour en gloire il reviendra, (var : A son deuxième il…)
Et l’incrédule tremblera ;

12. Alors les justes recevront
Le vrai Royaume où ils loueront
Sans fin et d’un commun accord,
En chants l’Agneau qu’on mit à mort.

13. Loué soit Dieu, qui nous choisit,
Loué soit Christ, qui nous acquit,
Loué l’Esprit de vérité,
Aux trois gloire en l’éternité. Amen.


Texte

Louons notre cher Père aux cieux
Original allemand non précisé
Traducteur inconnu
dans Psalmodies moraves 1785-1839
voir LP 92, en 4 strophes
rév. : Yves Kéler, 4.8.2014

Mélodie

Vom Himmel hoch da komm ich her
Matin Luther, 1535
EKG 16, RA 40, EG 24
fr. : Dieu le tout-puissant Créateur
LP 92
O Dieu, tout-puissant créateur
NCTC 180, ARC 358, ALL 32/05


Le texte

Ce chant de Noël se divise en 3 parties :

A. Le récit de la naissance du Christ, venu de Dieu : str. 1-5.
Le Père et le Fils sont présents.
B. La réflexion sur cette naissance : str. 6-10
C. L’attente de la fin et le Gloria trinitaire : str. 11-13

Ce chant sort de la tradition luthérienne, selon le modèle de « Vom Himmel hoch da komm ich her » de Luther : d’abord l’événement, ensuite son commentaire. Et le Gloria pour achever le chant.

Aux strophes 4 et 5, le chant fait s’incarner Dieu lui-même au lieu du Verbe. La str. 5, qui cite « L’Alpha, l’Oméga, l’Eternel » cite ces deux titres conformément à Apocalypse 21/6, où ils désignent l’Eternel, c’est-à-dire Dieu le Père. En Apocalypse 22/13 en revanche, l’Alpha et l’Oméga est le Christ qui doit revenir, et dont la naissance à partir du ciel préfigure sa venue à la fin des temps, également du ciel. J’ai remplacé Dieu par Jésus. LP 92 qui a repris ce chant, en le rabougrissant malheureusement à 4 strophes contre 13 de l’original, a placé la strophe 4 en premier, mais a conservé l’incarnation du Père, ce qui n’est pas biblique.

 

Visiteurs en ligne

102276
Aujourd'huiAujourd'hui128
HierHier286
Cette semaineCette semaine898
Ce moisCe mois8952
Tous les joursTous les jours1022765
Template by JoomlaShine