« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

 

BAPTEME
 
 
                                O MERVEILLEUX FLOT DE LA GRACE  to         
                               Du unerforschlich Meer der Gnaden

                                      traduction de Georges Pfalzgraf
 
 
 

Ce cantique peut, si on le désire, être chanté en deux parties, avant et après le baptême, la première partie s'adressant au Père, la deuxième au Fils.

 
 
         A.  Prière au Père :                avant le baptême
 
1. O merveilleux flot de la grâce,
    Flot de la mort et de la vie,
    En toi le Créateur efface
    Tous mes péchés par Jésus-Christ !
    Et dans son arche de salut,
    Il veut me sauver par Jésus.
 
2. Combien sont grands tes dons, ô Maître :
    Tu viens par l'eau et par le sang !
    A travers eux tu fais renaître
    Les baptisés, petits et grands.
    Tu les accueilles dans ton ciel,
    S'ils donnent suite à ton appel.
 
3. A quoi me sert la vaine gloire,
    Si du Très-Haut je suis un fils ?
    Lui-même donne la victoire
    A ceux qui sont unis au Christ.
    Etre du nombre des sauvés,
    C'est la suprême dignité !
 
 
         B.  Prière au Fils :                   après le baptême
 
 
4. C'est dans le livre de la vie
    Que tu inscris mon nom, Jésus ;
    Baptisé dans ta mort, je prie
    Que rien ne m'ôte ton salut.
    Détruis en moi tout le péché
    Auquel mon cœur est attaché.
 
5. Seigneur, accorde-moi la grâce,
    Si je me suis confié en toi,
    De me tenir devant ta face
    Et de garder ta sainte loi,
    Pour que Satan ne puisse plus
    Me séparer de toi, Jésus.
 
6. Christ, maintiens-moi, par ton baptême,
    Uni au peuple des vivants.
    Pour me conduire de la terre
    Au ciel vers l'accomplissement.
    A travers l'eau de ce Jourdain,
    J'entre dans le pays des saints.
 
 
 
          Texte :     Du unerforschlich Meer der Gnaden
                          Benjamin Schmolck, 1672-1737, RA 278, pas dans EG
                          frs : Geoges Pfalzgraf, 1980
          Mélodie:    Wer nur den lieben Gott lässt walten, Georg Neumark, 1657
                          RA 278, EG 369, ABD 533, 
                          = Je te contemple, ô splendeur sainte LP 129
                          = Splendeur et gloire sur la terre NCTC 189
 

 

 

 

 

 

Visiteurs en ligne

105525
Aujourd'huiAujourd'hui185
HierHier322
Cette semaineCette semaine812
Ce moisCe mois5453
Tous les joursTous les jours1055258
Template by JoomlaShine