« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018


CONFIANCE
AMOUR DE DIEU



         QUI EN TOUT LIEU   SE FIE EN DIEU
       Révision de : Qui se remet  A Dieu tout net
                             de Ritter 
         Wer Gott vertraut  Hat wohl gebaut
                     Joachim Magdeburg

  Mélodie :  Was mein Gott will, das gscheh allzeit

 

 

1. Qui en tout lieu  Se fie en Dieu,
    Bâtit sur un roc stable.
    Qui a recours  A Christ, toujours,
    Trouve un Dieu favorable.
    C’est donc sur toi   Qu’en tout, mon Roi,
    Je mets mon espérance.
    Jésus, Seigneur,  Mon Protecteur,
    Viens prendre ma défense !

2. Posez le cas :   J’ai sur les bras
    Le monde et tous les diables !
    Toi seul, Seigneur,  Puissant Sauveur,
    D’un coup tu les accables !
    Je n’ai que toi  Autour de moi
    Et ton Esprit de grâce.
    Si le malin  Contre moi vient,
    Plus rien ne me tracasse.

3. En toi toujours  J’ai mon secours :  
    Tu m’as donné sans cesse
    Ce qu’il me faut,  Ici, là haut,
    Pour montrer ta largesse.
    Accorde-moi  L’espoir, la foi,
    Sauve mon corps, mon âme.
    Entends, Seigneur,  Les cris d’un coeur
    Qui t’aime et qui t’acclame.


           Texte             Wer Gott vertraut  hat wohl gebaut
                                 Joachim Magdeburg 1525-1587
                                 Str 2 et 3 Leipzig 1597
                                 RA 453, deest EG
                                 fr. : Jean Balthazar Ritter 1702
                                 Rév : Yves Kéler 5.3.2009

           Mélodie           Was mein Gott will, das gscheh allzeit
                                 Claudin de Sermisy 1529, Anvers 1540
                                 RA 451, EG 364
                                 fr. : Le Fils de Dieu, ce bon berger
                                       LP 138
                                       Ta volonté, Seigneur, mon Dieu
                                       NCTC 284, ARC 608, ALL 45/01


Traduction originale de Ritter

1. Qui se remet  A Dieu tout net
    Bâtit sur un roc stable :
    Qui prend toujours Vers Christ recours,
    Trouve un ciel favorable.
    C’est donc sur toi   Qu’en tout émoi
    Je mets mon espérance :
    Seigneur Jésus, Que là-dessus
    Mon agonie avance !

2. Posez le cas  Que j’aie au bras
    le monde et tous les diables,
    Toi seul étant  Mon assistant,
    D’un clin d’œil les accabbles :
    N’ayant que toi,  autour de moi
    Avec l’Esprit de grâce,
    Et du malin  Et de son train
    Je brave la disgrâce.

3. A toi toujours,  Je prends recours,  
    Qui me soumis sans cesse,
    Ce qu’il me faut  Ci bas, là haut
    Pour montrer ta largesse.
    Accorde-moi   Espoir et foi,
    Sauvant le corps et l’âme.
    Entends, Seigneur,  Les vœux d’un cœur,
    Qui ta pitié réclame.  

 

Visiteurs en ligne

108497
Aujourd'huiAujourd'hui373
HierHier931
Cette semaineCette semaine2679
Ce moisCe mois8997
Tous les joursTous les jours1084976
Template by JoomlaShine