« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

           OH! QUE TA MAIN PATERNELLE to

          Mélodie : Oh que ta main paternelle

 

1. Oh! que ta main paternelle
    Me bénisse à mon coucher!
    Et que protégé par elle
    Je m'endorme, ô mon Berger. (bis)

2. Veuille effacer par ta grâce
   Les péchés que j'ai commis,
   Et que ton Esprit me fasse
   Obéissant et soumis. (bis)

3. Fais reposer sous ta garde
   Mes amis et mes parents,
   Et que ton oeil les regarde,
   De ton ciel, grands et petits. (bis)

4. Que ta faveur se déploie
   Pour consoler l'affligé;
   Donne au pauvre un peu de joie,
   A malade, la santé. (bis)

5. Seigneur, j'ai fait ma prière,
   Sous ton aile je m'endors,
   Heureux de savoir qu'un Père,
   Plain d'amour veille au dehors. (bis)

 

        Texte :         Oh! que ta main paternelle
                           Auguste Glardon  1839-1922
                           LP 461

        Mélodie         Oh! que ta main paternelle
                            Air populaire allemand
                           Allemagne

 

 

"Oh! que ta main paternelle", est une célèbre berceuse et prière du soir protestante française.
Elle est une composition d'Auguste Glardon1839-1922, qui était un pasteur
français. La mélodie est une mélodie allemande d'un chant du soir, dont le
nom m'échappe, mais qui est très connue en Allemagne. C'est probablement de
ce chant allemand que Glardon est parti pour son cantique. On le trouve dans
le Louange et Prière, de 1938, sous le n° 461.

 

Visiteurs en ligne

104639
Aujourd'huiAujourd'hui97
HierHier243
Cette semaineCette semaine874
Ce moisCe mois6157
Tous les joursTous les jours1046390
Template by JoomlaShine