« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

SOIR

           LE JOUR QUE TU DONNAS DECLINE to
          The day Thou gavest, Lord, is ended
        Der Tag, den du uns gabst, sich neiget

           Mélodie : Lève le coeur, ouvre l’oreille
                            (Commandements )

1. Le jour que tu donnas décline,
    Bientôt la nuit recouvre tout.
    Qu’un chant du soir de nos poitrines
    Vers toi monte au milieu de nous.

2. Ta sainte Eglise, calme, veille,
    Quand l’univers poursuit son cours.
    Sa voix ne dort, ni ne sommeille,
    Son chant s’élève nuit et jour.

3. Comme un pays voisine l’autre,
    Un jour à l’autre vient s’unir.
    Leurs lèvres réunies aux nôtres
    Célèbrent, Dieu, ton souvenir.

4. Quand le soleil chez nous se couche,
    Ailleurs des frères sont levés
    Un chant, Dieu, monte de leur bouche
    Et rend gloire à ta majesté.

5. Dieu, notre Dieu, jamais ton trône
    Ne tombe comme ceux d’ici.
    Ton règne tient, tel la colonne,
    Inébranlable et infini.

         Texte        The day Thou gavest, Lord, is ended
                          J.Ellerton, 1826-1893
                          traduction allemande
                          Der Tag, den du uns gabst, sich neiget
                          Fr. :  Yves Kéler 12.12.2010
         dans          German-American Hymn-Book,
                          Deutsch-Englisches Gesangbuch,
                          Aumônerie protestante américaine
                          Berlin Edition 1966, N° 45
           et            Lutheran Service Book 2006, LSB n° 886

         Mélodie :  Lève le cœur, ouvre l’oreille
                          (Les Commandements)
                          Guillaume Franc 1543
                          Sur le chemin où tu m’appelles
                          LP 527, NCTC 391, ARC 883, ALL 62/72

GERMAN-ENGLIH HYMNBOOK, 1966

Le livre

        Ce chant provient d’un livre de l’aumônrie protestante américaine à Berlin en 1966, intitulé : « German-English Hymnbook ». Ce livre bilingue a une préface en anglais, signée par J.H.Hay, Brigadier General, USA, Commanding. « This German-English edition is sent forth in the hope that it will be useful in the Berlin Community where people work and worship together and sing the praises of God – «  every man in our own tongue, wherein we were born - Cette édition germano-anglaise a été produite dans l’espoir d’être utile dans la communauté de Berlin, dans laquelle des gens travaillent et célèbrent ensemble et chantent les louanges de Dieu  -  « chacun dans notre propre langue, dans laquelle nous sommes nés. »

        Le livre contient 50 chants, dans les deux langues. Certains de ces chants sont les classiques chorals allemands, avec leur nom d’auteur et leur traduction en anglais, du XIX e Siècle en général. D’autres sont des chants anglais, dont une traduction allemande a été faite. Ces traductions, de très bonne facture, ne sont pas signées : il est impossible, sans autre source, d’en identifier l’auteur.

        Ces chants en anglais proviennent de deux sources américaines principales. 1° le Lutheran Service Book, dont l’édition la plus récente est de 2006. 2° The Presbyterian Hymnal, dont l’édition récente est de 1990.

        Aux chants s’ajoutent 10 Psaumes et 5 textes du Nouveau Testament à antiphoner.  

Le choix des chants et des mélodies

        J’ai retenu huit chants d’origine anglaise, traduits en allemand,  parce qu’ils apportant une nouveauté, les chorals allemands d’origine étant connus par l’hymnologie allemande, et les ai traduits en français. A la plupart j’ai affecté une mélodie connue chez nous, l’originale étant généralement inconnue. Une traduction n’est pas de moi : « Angels fron the realms of glory  - Ecoutez le chant des anges », qui est de Violette du Pasquier, 1951, auteur suisse.

        Dans plusiers cas, le nombre des strophes de l’anglais a été diminué, et partant l’allemand a moins de strophes. J’ai rétabli le nombre des strophes données par les deux recueils cités plus haut, et traduit en suivant les deux textes. Pour les strophes manquantes, j’ai suivi l’anglais.
 
         Voici la liste de ces chants :

  4.  Noël :  Angels from the realms of glory   
                   texte allemand : Hört der Engel helle Lieder
                   texte français : Ecoutez le chant des anges,
                                            Violette du Pasquier, 1951
                   mélodie : Lève-toi, vaillante armée, Mendelssohn

11.  Culte : Dear Lord an Father of mankind     –
                   texte allemand : Vergib, o Vater, gnädiglich
                   texte français : Paix du sabbat, jour du repos
                   mélodie : Lobt Gott, ihr Christen alle gleich

20.  Eglise : In Christ there is no East or West
                   texte allemand : In Christus ist nich Ost noch West
                   texte français : En Christ il n’est Est ni Ouest
                   mélodie : Lobt Gott, ihr Chriten alle gleich

23.  Eglise : Jesus shall reign                            
                   texte allemand : Jesus hat seinHerrschaft bestellt
                   texte français : Christ a fondé sa royauté
                   mélodie : Lob sei dem allmächtigen Gott

33.  Louange : O God, our aid in ages past                         
                   texte allemand : Herr unser Gott, du warst und bist       
                   texte français : Dieu, tu es notre Dieu, tu fus
                   mélodie : Lobt Gott, ihr Christen alle gleich

37.  Louange : O worship the King all glorious above       
                   texte allemand : Erhebet den Herrn, seinLob stimmet an
                   texte français : A Dieu soit la gloire ! chantez sa grandeur
                   mélodie : Soleil de justice

45.  Soir :   The day you gavest, Lord, is ended.           
                   texte allemand : Der Tag, den du uns gabst, sich neiget
                   texte français : Le jour que tu donnas décline
                   mélodie : Lève le cœur, ouvre l’oreille

49.  Passion : When I survey the wondrous cross             
                   texte allemand : Schau ich dein Kreuz, o Heiland, an 
                   texte français : Je vois ta croix, ô mon Sauveur
                   mélodie : Erhalt uns, Herr, bei deinem Wort

 

      Les chants se trouvent sous leur nom français, dans la Section CHANTS, sous la lettre de l'alphabet selon leur incipit.

 

Visiteurs en ligne

102731
Aujourd'huiAujourd'hui78
HierHier238
Cette semaineCette semaine316
Ce moisCe mois3667
Tous les joursTous les jours1027310
Template by JoomlaShine