« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

CREATION
LOUANGE
MORT

        JE SUIS UN HOMME, DIEU M’A FAIT to
   Ich bin ein Mensch ; der Herr schuf mich

      Mélodie : Was Gott tut, das ist wohlgetan

1. Je suis un homme, Dieu m’a fait
    Pour rendre témoignage
    De son pouvoir grand et parfait.
    Je veux lui faire hommage :
    « Tout vient de toi,
    Je t’offre, ô Roi,
    Ma vie, mon cœur, mes forces :
    Tu restes ma ressource ! »

2. Je suis un homme, un ignorant,
    Seigneur, devant ta science !
    Devant toi je voyage, errant,
    Pauvre et sans connaissance.
    Voilà pourquoi,
    Si je ne vois
    Où mène ta conduite,
    Je te confie la suite.

3. Je suis un homme et c’est pour moi
    Que Christ est né sur terre.
    Il est pour moi  mort sur la croix,
    Par ordre de son Père.
    Lui, mon ami,
    A moi s’unit :
    A le suivre il m’appelle
    Vers une vie plus belle.

4. Je suis un homme et je ne sais
    Combien souvent je pèche.
    Etre imparfait, je ne saurais
    Rien faire qui l’empêche.
    Mon cœur, fais deuil
    De ton orgueil
    Et cherche la justice :
    Qu’en moi le bien agisse.

5. Je suis un homme perverti
    En son corps et son âme,
    Comme au péché assujetti,
    Et que ta Loi condamne.
    Pardonne, ô Dieu :
    Je ferai mieux
    Envers toi et mes frères.
    Mon Dieu, je veux te plaire.

6. Je suis un homme au cœur aimant,
    Aimant Dieu et les hommes.
    Tel tu m’as fait, compatissant
    Aux maux des faibles pauvres.
    Je veux, Seigneur,
    Du fond du cœur,
    Etre humble et pouvoir faire
    Du bien aux sœurs, aux frères.

7. Je suis un homme et la douleur
    M’attaque sur la route.
    Mon âme aussi perd son bonheur,
    Quand monte en moi le doute.
    Je ne veux pas
    En rester là,
    Me lamenter ou craindre,
    Quand d’autres sont à plaindre.

8. Je suis un homme et suis mortel :
    Ma vie est moins que l’herbe
    Qui perd sa place sous le ciel
    Et retourne à la terre.
    Apprends-moi, Dieu,
    A vivre mieux,
    Sans vanité ni honte :
    Vers toi que mes yeux montent.
   

         Texte        Ich bin ein Mench ; der Herr schuf mich
                          Auteur non signalé
          dans        Sammlung Geistlicher Lieder
                          Bouxwiller 1783, n° 465
                          fr. : Yves Kéler, 5.3.2011

         Mélodie    Was Gott tut, das ist wohl getan
                          1659, Severus Gastorius 1679
                          RA 450, EKG 299, EG 372

 

 

Visiteurs en ligne

102872
Aujourd'huiAujourd'hui199
HierHier218
Cette semaineCette semaine1731
Ce moisCe mois5082
Tous les joursTous les jours1028725
Template by JoomlaShine