« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018


EGLISE
COMBAT SPIRITUEL



       
        SERAIT-CE DONC QUE LE DIABLE ?
          Wie, mein Jesus, soll der Teufel

     Mélodie : Ringe recht, wenn Gottes Gnade



1. Se pourrait-il que le diable
    Soit le maître en ta maison ?
    Son orgueil se croit capable
    D’y atteindre sans façon !

2. N’oublie pas, Jésus, la force
    Du sang que tu répandis,
    Sang précieux dont la puissance
    A vaincu tes ennemis.

3. Aussi loin que va ton règne
    Il est clair et établi
    Que tu es le Roi, le Maître,
    Jusqu’aux siècles infinis.

4. Sauver les pécheurs, les hommes,
    C’est ton ministère saint,
    Et détruire le royaume
    De Satan, lui-même enfin.

5. Or le vieux serpent renâcle,
    Quand il te voit revenir ;
    Il sait que vient sa débâcle,
    Que son trône va périr.

6. Donc il pousse ses affaires
    Et n’arrête aucun instant ;
    Il redouble dans sa guerre,
    Dès qu’on va lui résistant.

7. Ce qui convient à ta gloire
    Sert à ton Eglise ici ;
    Satan veut de nos mémoires
    T’arracher à son profit.

8. Il pratique le mensonge,
    La colère et le dépit,
    Pour garder les avantages
    Que, Seigneur, tu lui dénies.

9. Se peut-il qu’il y parvienne ?
    - Non, mon Dieu, mon Rédempteur !
    Tu es toi, quoi qu’il advienne,
    Le Seigneur triomphateur.

10. Pourtant il faut que l’on sache :
      Ce Satan est l’ennemi,
      Qui attaque et qui arrache
      L’enclos de ta bergerie.

11. Il faudra plus d’une larme
      Tout le zèle en ta maison,
      Et combattre avec tes armes
      Pour avoir de lui raison.

12. Il faut que Satan s’en aille
      Devant ton pouvoir, Sauveur ;
      Il n’est pas, Jésus, de taille :
      Tu es Roi des rois, Seigneur !
 
13. Tu lui crèves la cuirasse, 
      Tu lui brûles ses palais !
      Nous croyons que par ta force
      Tu nous as rendu la paix.

14. Alléluia, la victoire
      A l’Agneau et à son sang !
      A lui, le règne et la gloire
      A toujours, en tous les temps.
   
   
         Texte        Wie, mein Jesus, soll der Teufel ?
                          Ernest Gottlieb Woltersdorf 1725-1761
                          Dans « Lieder von E.G.Woltersdorf »
                          Amerikanische Traktat-Gesellschaft, N° 19
                          New-York, sans date (fin XIXe Siècle)
                          fr. : Yves Kéler 21.5.2011 Munich
   
         Mélodie      Zions Stille soll sich breiten =
                          Ringe recht, wenn Gottes Gnade
                          Herrnhut Brüdergemeinde 1740,
                          Amsterdam 1742,
                          RA 213,EKG 476, EG 575
   
   
   
   

Visiteurs en ligne

103770
Aujourd'huiAujourd'hui291
HierHier284
Cette semaineCette semaine1089
Ce moisCe mois5956
Tous les joursTous les jours1037702
Template by JoomlaShine