« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

SAINTE CENE

          JESUS T’INVITE A LA FETE to
       Schmücke dich, o liebe Seele

   Mélodie : Schmücke dich, o liebe Seele

1. Jésus t’invite à la fête :
    Viens, mon âme, viens, sois prête !
    Sors de l’ombre, avance, fière,
    Va vers Christ et sa lumière.
    Ton Seigneur t’offre une place
    A son grand repas de noces ;
    Ce Roi qui régit la terre
    Te sert d’une main princière.

2. Oh ! que j’ai faim de ta grâce,
    Du pain de vie que tu places
    En mes mains, rompu, fragile,
    Pour moi, vivant Evangile !
    Oh ! que j’ai soif de ta grâce !
    Fils de Dieu, ton vin surpasse
    En fraîcheur les flots de l’onde,
    En parfum les vins du monde.

3. Saint désir, brûlante flamme,
    Prends mon cœur et prends mon âme.
    Car comment pourrais-je croire
    En ta mort expiatoire ?
    Ce repas, dans son mystère,
    Vient m’ouvrir à sa manière
    Le secret de la clémence
    Du Dieu de toute puissance.

4. Non, l’esprit ne sait comprendre
    Que ton corps ne peut décroître.
    Tu nourris pourtant tant d’hommes
    Sans que ton pain se consomme.
    Qui peut concevoir ce signe
    Que ces grappes de la vigne
    M’offrent le sang de l’alliance,
    Le vin de la délivrance.

5. Jésus, soleil de ma vie,
    Jésus, mon Roi, mon Messie,
    Jésus, en toi tout commence,
    Jésus, toi, mon espérance,
    Devant toi je me présente :
    Viens, réponds à mon attente,
    Donne-moi ta coupe à boire,
    Romps pour moi ton pain de gloire.

6. Jésus, ton amour fidèle
    S’offre en cette mort cruelle.
    Tu as quitté ta lumière
    Pour t’éteindre sur la terre,
    Et donner à tes disciples
    Ce breuvage incorruptible,
    Ton calice expiatoire
    Qu’ils boiront à ta mémoire.

7. Jésus, je ne suis pas digne
    De ton pain et de ta vigne ;
    Jésus, pardonne au coupable
    Qui s’approche de ta table.
    Pain d’amour, je te réclame,
    Mon Roi, rassasie mon âme
    De la vraie manne immortelle
    Dans tes noces éternelles.
   
   
         Texte        Schmücke dich, o liebe Seele   
                          Johann Franck 1649/1653 (1618-1677)
                          RA 300, EKG 157, EG 218
                          fr. : Yves Kéler, 1981

         Mélodie :  Schmücke dich, o liebe Seele
                          Johann Crüger, 1649
                          RA 370, EG 218
                          fr. : Pare-toi pour une fête
                                 LP 205
                                 Pare-nous pour cette fête
                                 NCTC 230, ARC 581

   

Visiteurs en ligne

102905
Aujourd'huiAujourd'hui27
HierHier251
Cette semaineCette semaine278
Ce moisCe mois5411
Tous les joursTous les jours1029054
Template by JoomlaShine