« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

 

PASSION
PÂQUES
SUIVRE LE CHRIST

 

                 SUR L'EAU SAINT-PIERRE A PU MARCHER
                                 A solis ortus cardine III

                   
Mélodie : Christum wir sollen loben schon
        

                                                Strophes et lettres   Sources
                                                de l'original latin   bibliques

1. Sur l'eau Saint-Pierre a pu marcher,    (15, P)    Matth 14/28
    Quand le Seigneur l'eut relevé.
    A qui suit Christ d'un cœur entier,
    La foi prépare le sentier.

2. Quatre jours déjà au tombeau,             (16,Q)    Jean 11/38-44
    Lazare en sortit de nouveau.
    Ôtées les bandes qui le lient,
    Il devient témoin de sa vie.

3  Son habit touché dans le dos               (17, R)    Matth 9/20-22
    Arrête le sang et son flot :
    La femme qui perdait son sang
    Est guérie du mal à l'instant

4. Le Christ dit au paralysé,                     (18, S)    Matth 9/6 + par
    Sommé soudain de se lever :
    " Debout ! va, marche et prends ton lit :
    Tous tes péchés te sont remis ! "
      
5. Alors Judas, ce rabatteur !                   (19, T)     Luc 6/13
    Osa trahir Christ, le Seigneur.
    Il dit : " Paix " d'un baiser moqueur :                 Matth 26 /49 + par
    Il n'y croyait pas dans son cœur !

6. Le Véridique aux fallacieux,                  (20, V)    I Pierre 2/22
    Fut livré, aux impies le Pieux ;                          Marc 10/33
    Cloué à la croix, l'Innocent                                Matth 27/24
    Pour nous meurt entre deux brigands.                Matth 27/38

7. Quelques amies se rendent tôt               (21, X)    Marc 16/1-8
    Avec de la myrrhe au tombeau.
    Un ange lumineux leur dit :
    Le Christ, vivant, n'est plus ici ! "

8. Venez, en hymnes saints chantez,          (22, Y)    Ps 95/1-2
    Louez : "  Il est ressuscité ! "                             Luc 24/34
    Tout grand le tombeau s'est ouvert,                   Marc 16/ 4
    Christ a triomphé des enfers.                             Hébr 2/14

9. Il a marché sur le lion,                         (23, Z)    Ps 91/13
    Il a écrasé le dragon,
    Il a foulé ses ennemis :                                    Ps 110/1
    Auprès de Dieu il s'est assis.                             Actes 2/33

10. Louange et gloire à toi, Jésus,             (str. suppl.)
      Qui par Marie nous es venu,
      Avec le Père, avec l'Esprit,
      Dans tous les siècles infinis.  Amen.

 

          Texte :        A solis ortus cardine, 3ème partie
                             Caelius Sedulius, vers 430
                             fr. : Yves Kéler, 30.12.2005-12-31

          Mélodie :      Christum wir sollen loben schon
                             Eglise ancienne, Erfurt 1524
                             RA 21

 

Le texte

A solis ortus cardine III

        Le texte est la troisième partie du chant de Caelius Sedulius, qui nous appelle à suivre le Christ mort et ressuscité. Comme dans les deux premières parties, seul le titre de " Christ " est employé : le nom " Jésus " n'apparaît pas. Sauf dans la strophe finale, ajoutée ultérieurement pour achever les parties du chant.

        Le poème étant alphabétique, on trouvera, à chaque strophe, le numéro et la lettre des strophes originales

        Pour les commentaires sur l'ensemble du chant de Caelius, je renvoie aux deux premières parties, sous le nom de :

                                       Du point où le soleil renaît
                                  Christum wir sollen loben schon

                 et         Pourquoi, Hérode, crains-tu tant ? 
                             Was fürcht'st du, Feind Herrodes, sehr

Références bibliques

        Caelius continue sa description de l'oeuvre du Christ, en présentant Pierre marchant sur l'eau. Cette lecture se rattache au 4e dimanche après l'Epiphanie, dans la série III des textes de prédication, sous le thème : le Christ, maître de la nature. Cette strophe est un appel à suivre le Christ, malgré toutes les difficultés, comme l'a fait Pierre.

        Le mot " fides - foi " figure expressément dans la strophe l5 latin. Le mot est déjà employé à la strophe 12 latin: " Miraculis dedit fidem  Habere se Deum patrem - Par des miracles il donna à croire  Qu'il avait Dieu pour Père." Là l'accent est mis sur la foi-connaisance : le Christ est Fils du Père. A la strophe 15, il s'agit de la foi-confiance, qui va être nécessaire pour suivre le Christ dans sa passion.

        La 2ème strophe = 16 latin nous prépare à ce temps de la Passion. La résurrection de Lazare, dans Jean 11, est la 2ème lecture d'évangile du dimanche Sexagésime = Soixantième jour avant Pâques, ou 2ème dimanche du Précarême. Cette lecture annonce le dimanche des Rameaux, dans la lecture duquel, Jean 12/12-19, est rappelée la résurrection de Lazare. Les 3ème et 4ème strophes (17 et 18 latin) développent deux autres miracles de Jésus. Dans cette suite de textes de la 3ème partie du chant, on retrouve, comme dans la partie précédente les lectures de l'année de l'Eglise, ce qui montre l'ancienneté du plan de l'année de l'Eglise et de cette manière d'y employer les textes bibliques.

        Après cette introduction par quatre miracles, on entre dans la Passion, puis dans la résurrection, pour terminer par deux strophes de louange du Christ. La succession des strophes est rapide, et doit en fait conduire à la louange finale du Christ.

        En effet, les deux strophes 22 et 23 latin reprennent le début du chant : " Du point du lever du soleil,  Jusqu'au bout de la terre,  Louons le Prince Christ, Né de Marie, la Vierge. " De même que le soleil décrit une immense courbe par dessus la terre habitée, de même le chant en décrit une. Cette courbe part du Psaume 19 et arrive, par dessus tout le récit de la vie et de l'œuvre du Christ, au Psaumes  95, 110 et 91. Cette façon de faire rappelle les Psaumes qui louent Dieu, en racontant en leur partie centrale ses exploits, par exemple le Psaume 105. De plus, on a ici un exemple précis de l'utilisation typologique des Psaumes pour Jésus.

La mélodie

        Comme pour le texte, voir sous :

                                          Du point où le soleil renaît

 

 

 

 

Visiteurs en ligne

108575
Aujourd'huiAujourd'hui295
HierHier858
Cette semaineCette semaine3459
Ce moisCe mois9777
Tous les joursTous les jours1085756
Template by JoomlaShine