« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

JUSTIFICATION
REFORME

 

              MES FRERES, LOUEZ LE SEIGNEUR to
           Nun freut euch, lieben Christen gmein

                 Pierre Schmutz - Yves Kéler

 

1. Mes frères, louez le Seigneur,
    Soyez dans l'allégresse ;
    Chantez partout en son honneur,
    Sortez de la détresse !
    Le Seigneur vient nous secourir,
    Et par le Christ nous réjouir,
    Dans son amour immense.

2. Les hommes vivaient sans espoir,
    La mort tous les menace ;
    Et malgré leurs plus grands efforts,
    Le mal tenait la place.
    Plus ils cherchaient, plus ils erraient,
    Ils aggravaient partout les plaies
    Que leur faisait la vie.

3. Les œuvres bonnes, sans valeur,
    Ne sauveront personne.
    Et tout ce qu'entreprend mon cœur,
    Est à peine une aumône !
    De doute et crainte je fus pris,
    La peur de la mort me saisit :
    " Mon Dieu, tu me condamnes ! "

4. Dieu m'aimait dès l'éternité,
    Il voyait ma misère.
    De moi le Père prit pitié :
    Pour moi que va-t-il faire ?
    Mon Dieu pour moi ouvrit son cœur,
    Il décida, pour mon bonheur,
    De faire un sacrifice !

5. Dieu, dans son amour infini,
    Tourna vers moi sa face.
    Dans sa miséricorde il dit
    A son Fils : " Prends la place
    D'un homme. Va, vis parmi eux ! "
    Et quittant la splendeur de Dieu,
    Le Christ vint à mon aide.

6. Jésus vint vivre parmi nous ,
    Il obéit au Père
    Il fit sa volonté en tout,
    Supporta la misère
    Des humains, et jusqu'à la mort !
    Me délivrant du triste sort
    Que méritaient mes fautes.

7. Jésus me dit : " Reste avec moi,
    Suis-moi, quoiqu'il arrive !
    Je vais laisser ma vie pour toi,
    Passer sur l'autre rive.
    Tu es à moi, je suis à toi,
    Là où je vais, viens avec moi :
    Que rien ne nous sépare ! "

8. " L'Ennemi versera mon sang,
    A la vie il m'arrache.
    Je suis le serviteur souffrant
    Qu'à la croix on attache.
    Ma mort engloutira ta vie,
    Mon innocence rétablit
    Ta grâce et ta justice ! "

9. " Au ciel, chez Dieu, je partirai,
    Je quitterai la terre.
    Fils tout-puissant, je régnerai,
    A droite de mon Père.
    Je t'accorderai l'Esprit saint,
    Qui te dira vers quel destin
    Ton Dieu veut te conduire. "

10. " Ce que j'ai fait, ce que j'ai dit,
      Tu dois aussi le faire.
      Ce que Dieu veut, commence ici,
      Le Royaume est sur terre !
      Combats ici le bon combat,
      Maintiens le dépôt de la foi
      Et garde ma Parole ! "

 

            Texte :       Nun freut euch, lieben Christen gmein
                             Martin Luther 1523
                             RA 176, EG 342
                             frs:  strophes 1,2,5,6, en gras
                                      Pierre Schmutz 1988 (1934- 1998 )
                                   ABD 545
                                   strophes 3,4, 7-10 
                                   Yves Kéler, 26.1.2006-01-27

            Mélodie:    Nun freut euch, lieben Christen gmein,
                            Martin Luther, 1523,
                            sur le thème du Maos Zur,
                            chant juif de Hanouka ;
                            RA 322, EG 341

 

                                Voir sur ce site,   rubrique " Etudes " : 
                                   "  Les chants de Martin Luther  "

 

 

Visiteurs en ligne

108438
Aujourd'huiAujourd'hui717
HierHier726
Cette semaineCette semaine2092
Ce moisCe mois8410
Tous les joursTous les jours1084389
Template by JoomlaShine