« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018


NOËL
 

           REJOUISSANCE ! C’EST LA NAISSANCE tt
                             Ons is Gheboren

                    Mélodie : In dir ist Freude


1. Réjouissance !
    C’est la naissance
    D’un enfant venu de Dieu.
    Sans sa naissance
    La délivrance
    N’aurait, non, jamais eu lieu.
   
    Qu’un bain le lave
    Fait de vos larmes :
    Bientôt il saigne,
    Bientôt il baigne
    Dans son sang même. Alléluia.

    Et qu’on le berce
    Dedans sa crèche, 
    Lui joue et chante,
    Qu’une hymne ardente
    Montre qu’on l’aime. Alléluia.

2. Réjouissance !
    C’est la naissance
    D’un enfant, du Fils de Dieu.
    Par sa naissance
    La délivrance
    A pour nous pu avoir lieu

    Venez apprendre
    A le comprendre,
    Que de vos âmes
    Monte une flamme
    Chantez sa gloire. Alléluia.

    Et que tous l’aiment,
    Lui l’amour même,
    Que tous révèrent
    Le Fils du Père
    Pour sa victoire. Alléluia.


         Texte        Ons is gheboren
                          15e ou 16e S. Pays-Bas
                           dans « ONS IS GHEBOREN,
                                    Oude Printen en Teksten
                          Verzameld en toegericht door
                          Jan Poortenaar
                          Bigot en Van Rossum N.V.
                          Amsterdam, 1936
                          Collection “De Uilenreeks” N° 25
                          fr. : Yves Kéler 18.7.2013 Draguignan


                          Paru dans Niederländische Volkslieder
                          gesammelt und erläutert von
                          Hoffmann von Fallersleben
                          2. Auflage Hannover Carl Rümpler 1856

                          d’après un texte latin :
                          Puer nobis nascitur,
                          Rector angelorum;
                          In hoc mundo pascitur
                          Dominus dominorum. 

         Mélodie      In dir ist Freude   In allem Leide
                          Giovanni Giacomo Gastoldi 1592
                          RA 350, EG 398
                          fr. : Nos coeurs te chantent
                                 = Mon allégresse  Dans la détresse
                                    NCTC 173, ARC 255, ALL 41/05
   

Le texte    

        Le texte néerlandais se réjouit de la naissance du Christ, mais passe à la méditation du Christ, né pour souffrir et mourir.

        La première strophe du chant français commence par une 1ère partie, répétée au début de la deuxième strophe, qui appelle à cette réjouissance, et dont la 2e moitié fait transition avec l’idée de souffrance : « Waer ‘t niet gheboren Wi waren verloren – S’il n’était pas né, Nous étions perdus. » La deuxième partie de cette strophe appelle à baigner l’enfant dans les larmes des fidèles, idée originale et rare. Dans la 3e partie de la strophe 1, la contemplation du Christ dans la crèche reprend, avec la demande de lui chanter un chant d

        La deuxième strophe de la traduction reprend et la suite développe le thème de la joie en Christ.

        Le texte original est composé de 6 strophes de 6 vers, la 6e étant la reprise de la 1ère. Cette structure m’a conduit à regrouper ces 6 strophes en 2 sur la structure de « In dir ist Freude », de Lindemann Johann ou Cyriakus Schnnegass en 1598, dont la mélodie est de Gastoldi. Le chant allemand est composé d’unités de 6 vers, dans lesquelles on peut facilement couler le texte néerlandais traduit. Les 3 strophes néerlandaises 1 + 2 + 3 correspondent à la strophe allemande : partie 1 avec répétition = strophe 1 néerl., la partie 2 et 3 qui se répètent = 2 + 3 néerlandaises. De même pur la deuxième strophe : partie 1 est la strophe 6 néerlandaise , les parties 2 et 3 reprenant les strophes 4 et 5 néerlandaises. 


Texte néerlandais original

1. Ons is gheboren
    een uutvercoren
    clein kindekijn;
    Waer niet gheboren
    Wi warenverloren;
    laet ons blide sijn!

2. Maket hem een bad
    Van tranen nat,
    Badet hem daerin.
    Hi wert gheslaghen,
    In bloede ghedwaghen,
    Om onse wil.
3. Nu wieghet hem sachte
    Mit reinen ghedachten
    Ende singet hem claer.
    Het sprkt sijn mont,
    Jij mint een suver Gront,
    Ende dat is waer.

4. Nu leert hem gaen
    In enen volstaen
    In doochten voort.
    U afkeren
    Vergrammet hem sere
    Ende hi wort verstoort.

5. Ellic si mit sinnen
    Een voetster der minnen
    Ende nemen hen aen.
    Hi sals hem lonen
    Mit hem selven,
    Dat weet ic wael.

6. Ons is gheboren
    een uutvercoren
    clein kindekijn;
    Waer niet gheboren
    Wi warenverloren;
    laet ons blide sijn!

   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   

Visiteurs en ligne

102731
Aujourd'huiAujourd'hui79
HierHier238
Cette semaineCette semaine317
Ce moisCe mois3668
Tous les joursTous les jours1027311
Template by JoomlaShine