« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

 
PÂQUES

 

        LE SAUVEUR EST RESSUSCITE, to      
         IL NOUS MONTRA SA GLOIRE

      Mélodie : Le sauveur est ressuscité,
                    il nous montra sa gloire

 

Refrain :  Le Sauveur est ressuscité,
                Il nous montra sa gloire,
                Le Sauveur est ressuscité,
                Chantons tous sa victoire !

1. Trois femmes parties le matin,
     Portant des aromates,
    Pour embaumer le corps divin,
    Se penchent et s'arrêtent,
    Car la pierre énorme est roulée
     Et le tombeau est vide.
     Un ange dit : " En Galilée
    Le Seigneur vous précède ! "        Refrain

2. Marie demande au jardinier :
    " Où as-tu mis mon Maître ? "
    Jésus l'appelle et dit : " Marie ! "
    Et se fait reconnaître.
    Le même soir, le Seigneur vient
    Dedans la Chambre haute.
    Il apparaît, paisible, aux siens,
    Leur fait voir ses stigmates.           Refrain

3. " Prenez, dit-il, le Saint-Esprit
    Et parcourez la terre,
    Rassemblez toutes mes brebis
    Pour les conduire au Père. "
    Le mal ne peut rien contre nous,
    Christ, notre Roi, le brise ;
    Il fait de nous son peuple élu,
    Son corps, sa sainte Eglise.           Refrain.

                Texte :         Le Sauveur est ressuscité,
                                  il nous montra sa gloire
                              Yves Kéler 1988
                                        CARillons 81

           Mélodie :     idem : Roger Trunk 1988
                                CARillons 81

Strophe complémentaire, pour le début d'un culte de Pâques

 

    Refrain:

4. La mort tenait Christ en ses bras :
    Dieu déchira ses bandes,
    Sur son linceul il se dressa :
    Finie la longue attente !
    La grande pierre s'écroula
    Dans un jet de lumière.
    La soldatesque bascula :
    Satan mord la poussière !      

    Refrain

 

        La strophe complémentaire est prévue pour assurer le passage de la mort du Christ au Vendredi saint à sa résurrection le dimanche de Pâques.

        Cette strophe peut se chanter au premier culte de Pâques, au matin du dimanche. Ce chant n'est pas indiqué pour l'ouverture du culte de la nuit de Pâques, le samedi soir, car le récit de l'évangéliste Matthieu, qui contient l'épisode du roulement de la pierre par l'ange, se déroule le matin de Pâques, en présence des femmes.  *

        Au début de ces cultes, on allume les cierges et les lumières pour symboliser la résurrection du Christ. On chantera ce chant en premier, avec ses deux refrains, qui forment comme des antiennes, dans l'obscurité et avec quelques bougies si nécessaire pour pouvoir lire le chant, à l'entrée de l'Eglise. Et seulement après la  strophe complémentaire, ici la 5ème, on allumera les cierges puis les lumières. Après quoi on entonnera un cantique de résurrection.

        Le chant ici proposé permet la transition entre le Vendredi saint et la Résurrection, soit au culte de la nuit de Pâques, soit au dimanche matin.

        *  pour le samedi soir, nuit de Pâques, voir sur ce site :

                         " Nous avons vu les pas de Jésus-Christ "

 

 

 

 

 

 

Visiteurs en ligne

102905
Aujourd'huiAujourd'hui29
HierHier251
Cette semaineCette semaine280
Ce moisCe mois5413
Tous les joursTous les jours1029056
Template by JoomlaShine