« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

LOUANGE FRESRES MORAVES
Graduel
Entrée pour la Sainte Cène

 

        TOUS LES CŒURS TE MAGNIFIENT
           Rév. de « Nos âmes te magnifient »

         Mél : Wachet auf, ruft uns die Stimme
                 = Levez-vous, voici qu’appelle

 

1. Tous les cœurs te magnifient,
Toutes nos voix te psalmodient,
Tant qu’ici-bas nous resterons.
Dieu de notre délivrance,
D’un cœur plein de reconnaissance,
Sans cesse nous te célébrons.
Ma langue, éveille-toi,
Pour exalter le Roi.
Alléluia!
Louange à toi, Le Roi des rois,
A toi l’Emmanuel en croix !


Texte

Nos âmes te magnifient
original allemand non signalé
traducteur non signalé
dans Psalmodies moraves
1785 – 1839 : n°240, 1862, n°
rév. : Yves Kéler, 15.8.2014 Bischwiller


Mélodie

Wachet auf, ruft uns die Stimmme
Philipp Nocolai, 1599
RA 153, EG 147
fr. : Entonnons un saint cantique
LP 175, NCTC 186, ARC 254, ALL 33/12

Le texte

C’est une des nombreuses strophes de louange faites sur la mélodie de « Wachet auf.» Le thème du chant : « Eveillez-vous », est rappelé dans « Ma langue, éveille-toi; » Cette expression est peut-être une allusion au « Pange, ligua – Tressaille, langue » à la gloire du Christ.
Cette strophe peut servir de graduel de louange, entre l’épître et l’évangile. Elle peut auss servir de chant préparatoire à la Cène, à l’offertoire, avant ou après celui-ci.

 

Visiteurs en ligne

108433
Aujourd'huiAujourd'hui666
HierHier726
Cette semaineCette semaine2041
Ce moisCe mois8359
Tous les joursTous les jours1084338
Template by JoomlaShine