« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

A 1 : TABLE des poèmes de la Guerre de 1870


A CHARLOTTENBURG, L'AIR GRAVE
      In Charlottenburg im Garten                              (Georg Hesekiel)


CE FUT UN JOUR DE JOIE PARTOUT  (1870)             (Karl von Gerok (1870)
      Das war eimal ein Jubeltag
        

CHAUD FUT LE JOUR, SANGLANT LE COMBAT           (Karl von Gerok
      Blutig und heiss war der Tag     Les chevaux de Gravelotte
   

ENTENDEZ, QUEL TONNERRE                                   (Emanuel Geibel)
      Habt ihr in hohen Lüften Deutsche Siege, août 1870
            

IL A TROIS FILS DANS LES ARMEES                         (Karl Stieler)
     A Bauer hat drei Bub'n im Feld

L’ENNEMI CRACHAIT LE FEU ET LA MORT(août 1870) (Ferdinand Freiligrath (1810-1876)
      Sie haben Tod und Verderben gespie’n  Die Trompette von Bionville

                 
TÔT LE MATIN, A QUATRE HEURES, S’EST LEVE (octobre 1870) 
                                                                           ( Geibel Emmanuel (1815-1884)
       Frühmorgens um vier, eh’ die Hähne noch krähn  Der Ulan

                                   

                

 

 

             

Visiteurs en ligne

117750
Aujourd'huiAujourd'hui236
HierHier425
Cette semaineCette semaine661
Ce moisCe mois661
Tous les joursTous les jours1177507
Template by JoomlaShine