« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

LITT 1933 45  SS MARCHE EN PAYS ENNEMI SS Marschiert in Feindesland        

 

                                           SS MARCHE EN PAYS ENNEMI

                                          SS Marschiert in Feindesland

                                      Parademarsch-Marche de parade

 

                                   + NOUS ALLÂMES LOIN PAR LA MER
                                          Wir zogen übers weite Meer

 

                                Marche de Parade de la Légion Condor 1936

 

                                   Mélodie : SS Marschiert in Feindesland

 

 

 

1. SS marche en pays ennemi,

    Chantant un chant d’enfer.

    Un tireur, debout au bord de la Volga,

    Murmure doux aussi.

    Nous nous moquons du haut et du bas,

    Et peut nous maudire l

    Le monde entier,

    Au plaisir de chacun.

    Refrain

    Où nous sommes, c’est en avant !

    Et le diable rit à nous voir       

    Ha,ha,ha,ha,ha,ha !

    Nous combattons pour l’Allemagne,

    Nous combattons pour Hitler,

    Le rouge n’a plus de repos.

 

2. Nous avons déjà combattu

    Au Nord, Sud, Est et Ouest

    Et sommes prêts pour le combat

    Contre la peste rouge.

    La SS ne cessera pas ce qu’elle a commencé

 

    Nous anéantirons,

    Ce qui peut troubler le bonheur allemand

    Et si les rangs s’éclaircissent,

    Pour nous pas de recul !

 

    Refrain

    Où nous sommes, c’est en avant !

    Et le diable  rit à nous voir       

    Ha,ha,ha,ha,ha,ha !

    Nous combattons pour l’Allemagne,

    Nous combattons pour Hitler,

    Le rouge n’a plus de repos.

 

 

1. SS marschiert in Feindesland,

Und singt ein Teufelslied.

Ein Schütze steht am Wolgastrand,

Und leise summt er mit.

Wir pfeifen auf unten und oben,

Und uns kann die ganze Welt

Verfluchen oder auch loben,

Grad wie es ihnen gefällt.

Refrain:

Wo wir sind da geht's immer vorwärts,

Und der Teufel der lacht nur dazu!

Ha, ha, ha, ha, ha!

Wir kämpfen für Deutschland,

Wir kämpfen für Hitler,

Der Rote kommt nie mehr zur Ruh'.(x2)

 

2. Wir kämpften schon in mancher Schlacht,

In Nord, Süd, Ost und West.

Und stehen nun zum Kampf bereit,

Gegen die rote Pest.

SS wird nicht ruh'n, wird vernichten,

(or variant: SS wird die Roten vernichten)

Bis niemand mehr stört Deutschlands Glück.

Und wenn sich die Reihen auch lichten,

Für uns gibt es nie ein Zurück.

 

 Refrain

Wo wir sind da geht's immer vorwärts,

Und der Teufel der lacht nur dazu!

Ha, ha, ha, ha, ha!

Wir kämpfen für Deutschland,

Wir kämpfen für Hitler,

Der Rote kommt nie mehr zur Ruh'.(x2)

 

          Texte        SS Marschiert in Feindesland

                          fr. : Yves Kéler 8.12.2016,  Bischwiller

 

Le texte

Ce chant dérive  de la marche de la Luftwaffe de la Légion Condor de 1936 en Espagne, au combat du côté de Franco.
La mélodie en est reprise.

Lorsque les SS se développèrent en une formation pluri-ethnique et pluri-nationale, des versions différentes furent chantées, dont une en français par la Légion Charlemagne.Et une norvégienne et estoniennen.Le chant dfevint le chant de marche de 19e division de grenadiers de la Waffen SS.

 

Le textefrançais de la Légion Charlemagne

 

Titre: "Le Chant du Diable" (The Devil's Song)

 

SS marchons vers l'ennemi,

Chantant le chant du diable.

Car dans les cœurs, des gars hardis,

Souffle un vent formidable.

Qu'importe que l'on nous acclame,

Ou nous damne le monde entier:

Nous l'entraînerons dans les flammes,

Et nous en rions volontiers!

Refrain

Là où nous passons que tout tremble,

Et le diable y rit avec nous!

Ha, ha, ha, ha, ha, ha, ha!

Nous luttons pour l'Europe et la liberté,

Notre honneur s'appelle fidélité.

 

2. SS nous marchons au combat

Chantant le chant du diable:

Nos gars sont embusqués là-bas

Pour l'assaut formidable.

Les blindés nous attaquent en grondant,

Mugissante vague d'acier,

Mais notre fureur les attend

Et nous en rions volontiers!

Refrain

Là où nous passons, les chars brûlent,

Et le diable y rit avec nous!

Ha, ha, ha, ha, ha, ha, ha!

Nous luttons pour l'Europe et la liberté,

Notre honneur s'appelle fidélité.

3.  SS nous rentrerons en France,

Chantant le chant du diable.

Bourgeois craignez notre colère,

Et nos poings formidables.

Nous couvrirons de nos chants ardents,

Vos cris et vos plaintes angoissées.

Avec nous hurle Satan

Et nous en rions volontiers.

Refrain

Là où nous passons tout s'écroule,

Et le diable y rit avec nous!

Ha, ha, ha, ha, ha, ha, ha!

Nous luttons pour l'Europe et la liberté,

Notre honneur s'appelle fidélité.

La 3e strophe du chant français est ajoutée à l’original, qui n’en a que 2. Elle semble inspirée par la 5e strophe du chant de la Légion Condor qui parle d’un retour des héros.

 

Voici Le chant de la Légion Condor,de 1936, antérieur à « SS marschieren in Feindes land » :

Parademarsch der Legion Condor 

 

 

 

1. Wir zogen übers weite Meer

ins fremde Spanierland,

zu kämpfen für der Freiheit Ehr'

weil Haß und Krieg entbrannt.


2. Hier herrschten Marxisten und Roten,

der Pöbel der hatte die Macht.

Da hat, als der Ordnung Boten,

der Deutsche Hilfe gebracht.

3. Wir jagten sie wie eine Herde

und der Teufel, der lachte dazu,

Ha, ha ha ha ha,


die Roten in spanischer Luft und zur Erde,

wie ließen sie nirgends in Ruh.

 
4. Hat auch der Tod mit harter Hand

die Besten oft gefällt -

wir hielten aus, der Wall stand fest,

die rote Flut zerschellt.


5. Und ziehen die Legionäre

als Sieger ins deutsche Land,

dann schreiten mit unsere Toten,

wir heben zum Gruße die Hand.

 

Nous allâmes loin par la mer

Dans le pays espagnol,

Combattre pour la liberté et l’honneur

Car haine et guerre brûlaient son sol.

 

2. Ici régnaient marxistes et rouges,

La populace avait le pouvoir.

Il fallait pour rétablir l’ordre

L’aide allemande et pourvoir.

 

3. Nous les chassâmes comme une troupe,

-Et le diable riait ce voyant,

Ha, ha ha ha ha,-

Les rouges dans l’air espagnol et à terre.

Nous ne leur laissâmes aucun repos

 

4. Si la mort a fauché les meilleurs

De sa dure main,

Nous résistions, le mur tint bon

La vague rouge a cédé.

 

5. et rentrent les légionnaires,

Vainqueurs, au pays allemand,

Avec nous, morts, marchent les frères

Nous levons pour eux le bras

 

 

         Texte    Wir zogen übers weite Meer

                       Pas d’indication d‘auteur

 

         Mélodie  Wir zogen übers weite Meer

                        Pas d’indication de compositeur

 Le texte

       La Légion Condor était une unité de la Luftwaffe, l’aviation de guerre allemande nazie dans la Guerre d’Espagne. Elle mena des actions secrètes mais efficaces, c’est-à-dire sans l’uniforme allemand, ni insignes dc grade, à côté des troupes franquistes contre les Républicains. Son existence fut niée par l’Allemagne nazie autant que par Franco.

          La Légion Condor organisa le bombardement de Guernica, le 26 avril 1937, qui devint le symbole mondial de la barbarie militaire contre une population civile.(d’après WIKIPEDIA)

 

 

Visiteurs en ligne

105700
Aujourd'huiAujourd'hui13
HierHier320
Cette semaineCette semaine13
Ce moisCe mois7203
Tous les joursTous les jours1057008
Template by JoomlaShine