« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

Chant de marche SA

                                              A1. QUAND NOTRE GARDE BRUNE
                                                 Wenn Hitlers braune Garde

                                                         Anne Bender

                                           Mélodie: Wenn Hitlers braune Garde

 

1. Quand va la garde brune

    Pour Hitler au pays,

    Devant vont les bannières,

    De feuilles de chêne ornées,

    Alors les rues résonnent

    De la force des longs pas

    Des brunes colonnes en marche,

    Alors Les yeux s’éclairent

    De flammes de combat

    Et les pouls de tous battent

     En l’accord du même chant.

   

    Refrain

    Camarades, camarades,

    Dans la vie et dans la mort,

    Nous luttons pour l’Allemagne,

    La liberté et le pain.

    Nous nous dressons vers le ciel

    Pour le serment, bras tendus :

    « Fidèle au Führer, Heil Hitler, Heil   

    Hitler, 

    Fidèle au Führer, Heil Hitler, Heil  

    Hitler.»¯

 

2. Quand notre brune garde

    Vient pour l’assaut de la liberté,

    Malheur à l’adversaire

    Qui ne peut pas s’enfuir :

    Les colonnes d’assaut brunes,

    Piétinent l’opposant

    Uni avec le diable et allié de l’enfer.

    Pas de noir et pas de rouge,

    Nul juif ni communiste,

    Pas un seul de ces traitres

    N’oublie le son du chant 

        Refrain

    Camarades, camarades,

    Dans la vie et dans la mort,

    Nous luttons pour l’Allemagne,

    La liberté et le pain.

    Nous nous dressons vers le ciel

    Pour le serment, bras tendus :

    « Fidèle au Führer, Heil Hitler, Heil   

    Hitler, 

    Fidèle au Führer, Heil Hitler, Heil  

    Hitler.»¯

 

3.  Quand notre garde brune,

    Dans le troisième Reich,

    Défend la liberté allemande 

    Pour chaque homme allemand,

    Quand la foi et l’unité

    Soudent le peuple entier,

    Qu’à nouveau le droit et l’honneur

    Sont le suprême bien,

    Quand le regard du Führer

    Embrasse les tribus,

    Lors les cœurs lui jubilent

    Au pays allemand.

    Refrain

    Camarades, camarades,

    Dans la vie et dans la mort,

    Nous luttons pour l’Allemagne,

    La liberté et le pain.

    Nous nous dressons vers le ciel

    Pour le serment, bras tendus :

    « Fidèle au Führer, Heil Hitler, Heil   

    Hitler, 

    Fidèle au Führer, Heil Hitler, Heil  

    Hitler.»¯

 

 

 

1. Wenn Hitlers braune Garde

im Lande aufmarschiert,
voran die stolzen Fahnen

mit Eichenlaub verziert,
dann dröhnen laut die Straßen

von starker Schritte Wucht

der braunen Marschkolonnen

in straffer Manneszucht.

Hell leuchten da die Augen,

von Kampfesmut durchglüht,

und alle Pulse schlagen

im Takt das gleiche Lied:

Kehrvers
 

Kameraden, Kameraden

  im Leben und im Tod!

  Wir kämpfen für Deutschland,
 

für Freiheit und für Brot!

Wir recken gen Himmel
 

zum Schwur die Arme steil:

Dem Führer die Treue! Heil Hitler! Heil!

Dem Führer die Treue! Heil Hitler! Heil!

 

 

 2. Wenn Hitlers braune Garde
 

zum Freiheitssturm tritt an,

dann wehe jedem Gegner,
der nicht mehr flüchten kann.

Die braunen Sturmkolonnen
zerstampfen jeden Feind,

und wär' mit allen Teufeln
der Hölle er vereint.

Kein Schwarzer und kein Roter,
kein Jud' und Kommunist,
kein einziger Verräter
des Liedes Klang vergißt:
Kameraden, Kameraden
im Leben und im Tod!

Kehrvers

 Wir kämpfen für Deutschland,

für Freiheit und für Brot!

Wir recken gen Himmel

zum Schwur die Arme steil:

Dem Führer die Treue! Heil Hitler! Heil!

Dem Führer die Treue! Heil Hitler! Heil!

 

 

 

 

3. Wenn Hitlers braune Garde

im Dritten Reiche dann

beschirmt die deutsche Freiheit

für jeden deutschen Mann,

wenn Einigkeit und Glauben

das Volk zusammenschweißt

und wieder Recht und Ehre

als höchstes Gut es preist,

wenn fest die deutschen Stämme

des Führers Blick umspannt,

dann jubeln alle Herzen

ihm zu im deutschen Land:


Kehrvers

Kameraden, Kameraden

im Leben und im Tod!

Wir kämpfen für Deutschland,

für Freiheit und für Brot!

Wir recken gen Himmel

zum Schwur die Arme steil:

Dem Führer die Treue! Heil Hitler! Heil!

Dem Führer die Treue! Heil Hitler! Heil!

 

          Texte        Wenn Hitlers braune Garde

                          Anne Bender

                          fr. : Yves Kéler  Bischwiller

         Mélodie    Wenn Hitlers braune Garde

                          Rudolf Müller

Le texte

        Ce chant de marche de la S.A, habillée de brun, fait référence directe à Hitler, qui avait cré cette « Sturm Abteilung- Section d’assaut », commme une garde, mais surtout comme une troupe brutale destin ée à terroriser les ennemis politiques, les rouges, les  comunistes, les jufs. Le chant décrit les défilés bruyants et violents, le piétinement des adversaires, au propre et au figuré. « Malheur à l’adversaire qui ne peut s’enfuir ! »

Les S.A se réclament du droit et de l’honneur, ce qui est leur droit et leur honneur. Ces défilés et ces chants visent à la prise de pouvoir, après quoi il yaura bien l’honneur des nazis, mais la suspension des droits individuels et des droits de l’homme, sous le « Führerprinzip » de Hitler référence finale et infaillible de toute pensée et action.

 

Visiteurs en ligne

108151
Aujourd'huiAujourd'hui498
HierHier615
Cette semaineCette semaine5006
Ce moisCe mois5532
Tous les joursTous les jours1081511
Template by JoomlaShine