« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

LITT 1933 45 A. A MUNICH BEAUCOUP TOMBERENT In München sin viele gefallen

 

                                         A MUNICH BEAUCOUP TOMBERENT

                                         In München sin viele gefallen

                                                      Adolf Wagner

                                             Mélodie :pas d’indication

 

 

1. A Munich beaucoup tombèrent,

    A Munich ils étaient nombreux

    Le plomb mortel les mit à terre

    Devant la Halle des maréchaux.

 

2. Vous les morts du neuf novembre,

    Vous les morts, nous vous jurons

    Vivent encore des milliers de compagnons 

    Pour le troisième, le grand Reich.

 

3. A Munich beaucoup sont tombés.

    Pour l’honneur, le pain.la liberté,

    Devant la Halle des maréchaux

    Moururent seize martyrs en héros.

 

4. Vous les morts du neuf novembre,

    Vous les morts, nous vous jurons

    Vivent encore des milliers de compagnons 

    Pour le troisième, le grand Reich.

 

 

1.In München sind viele gefallen
Für Ehre, für Freiheit und Brot.
|: Es traf vor der Feldherrenhalle
   Sechzehn Helden der Märtyrertod. :|

 

 

2.Ihr Toten vom neunten November,
Ihr Toten, wir schwören es euch,
|: Es leben noch vieltausend Kämpfer
   Für das Dritte, das Großdeutsche Reich!

 

 

3. In München sind viele gefallen
Für Ehre, für Freiheit und Brot.
|: Es traf vor der Feldherrenhalle
   Sechzehn Helden der Märtyrertod. :|

 



4. Ihr Toten vom neunten November,
Ihr Toten, wir schwören es euch,
|: Es leben noch vieltausend Kämpfer
   Für das Dritte, das Großdeutsche Reich!

 

 

         Texte        In München sind viele gefallen

                         Adolf Wagner

                          fr. : Yves Kéler 18.12.2016, Bischwiller

          Mélodie    In München sind viele gefallen

                          Max Böhm (Den Toten des 9.11.1923)

 Le texte

       Ce chant commémore le putsch raté de Hitler à Munich le 8 novembre 1923. Seize compagnons de Hitler étaient morts, pour lesquels Hitler fit construire les Helden  Ehren Hallen, les halles d’honneur, sur la place Royale de Munich. Là était commémoré chaque année le souvenir de ces « martyrs »avec la Blutfahne, le drapeau sanglant, relique de cette journée. Hitler en personne menait la cérémonie, au cours de laquelle les drapeaux des unités présentes étaient accolés à la Blutfahne en signe de communion. Ces monuments furent plastiqués en 1945 par les Américains. Seuls subsistent les deux socles envahis de verdure, le tout fort laid qu’on ferait mieux de faire disparaître, en mettant une plaque commémorative dans le sol.

 

 

Visiteurs en ligne

105488
Aujourd'huiAujourd'hui133
HierHier305
Cette semaineCette semaine438
Ce moisCe mois5079
Tous les joursTous les jours1054884
Template by JoomlaShine