« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

1815 WATERLOO, LE DUC OELS

 

PRES WATERLOO PARTIT LE PREMIER COUP

Bei Waterloo da fiel der erste Schuß,

 

Guerres de Libération 1815

 

Mélodie : Bei Waterloo da fiel der erste Schuß,

 

 

1. Près Waterloo partit le premier coup,

    Touchant notre duc en plein corps.

    Notre duc est mort, quelle perte

    Que ne sommes-nous pas nés !

    Nous les hussards, nous crions  Hurrah ! 

    Pleins d’entrain, nous voilà. !

 

2. Nous sommes montés de noir

    Garnis de sang,

    Au schako la tête de mort.

    Notre duc est mort, quelle perte

    Nous les noirs, nous crions Hurrah,Hurrah !

    Pleins d’entrain, nous voilà !

 

3. Le duc Oels, un courageux

    Nous conduisait le mieux.

    Que ne sommes-nous pas nés

    Nous les noirs, nous crions Hurrah, Hurrah

    Pleins d’entrain, nous voilà !

   

4.A Braunschweig nous l’avons porté

    Là de nombreux milliers ont pleuré

    Notre duc, et celui-là est perdu.

    Que ne sommes-nous pas nés ;

    Nous les noirs, nous crions Hurrah, Hurrah

    Pleins d’entrain, nous sommes là.

 

 

1. Bei Waterloo da fiel der erste Schuß,

Der traf unsern Herzog in die Brust.

Unsern Herzog den haben wir verloren,

Ach wären wir Schwarzen nicht geboren!

Wir Schwarzen, wir rufen: Hurra! Hurra!

Ganz mutig stehn wir da!

 

2. Ganz schwarz sind wir montiert,

Mit Blute ausstaffiert,

Vor dem Czako tragen wir den Totenkopf,

Wir haben verloren unsern Herzog

Wir Schwarzen, wir rufen: Hurra! Hurra!

Ganz mutig stehn wir da!

            3. Herzog Oels, der tapfre Mann,

Der führte uns schwarzen an,

Unser Herzog und der ist verloren

Ach wären wir Schwarzen nicht geboren!

Wir Schwarzen, wir rufen: Hurra! Hurra!

Ganz mutig stehn wir da!

 

4

4. Nach Braunschweig brachten sie ihn hinein,

Da fingen viel Tausend an zu wein'n.

Unser Herzog und der ist verloren

Ach wären wir Schwarzen nicht geboren!

Wir Schwarzen, wir rufen: Hurra! Hurra!

Ganz mutig stehn wir da!

 

         Texte        Bei Waterloo da fiel der erste Schuß,

                          chant des hussards noirs de 1815

                          fr. : Yves Kéler 27.1.2017, Bischwiller

 

         Mélodie    Bei Waterloo da fiel der erste Schuß,

                          Pas indiqué

Le texte

L

 

Frédéric Guillaume de Braunschweig, appelé de Duc noir (*9 octobre 1771 à Braunschweig, + 16 juin 1815  dans la bataille deQuatre-bras, près de Waterloo) était un héros populaire des guerres de Napoléon, général prussien, duc de Braunschweig-Lüneburg, et comte du territoire de Braunschweig-Wolffenbüttel. Il était aussi duc d’Oels ; duché de Silésie dont il avait hérité.

 Dépossédé par Napoléon de sa pricipauté de Braunschweig, annexée au royaume de Westphalie régi par Jérôme, frère de Napoléon. Il se retira à Oels en Silésie, dont il avait hérité. Il constitua à ses frais un corps franc  de 3000 soldats sous l’autorité de l’Autriche contre Napoléon. Après un passage en Espagne sous Wellinton, il rentra dans sa ville de Braunschweig après le départ des français. Quand Napoléon revint de l’île d’Elbe, il créa sa troupe de hussards noirs et se plaça sous le commandement de Wellington. A la bataille de Quatre-bras , près de Waterloo, il fut transpercé par une balle et mourut. On ramena son corps à Braunschweig, pour des funérailles grandioses.  ( d’après Wkipedia)

Visiteurs en ligne

105700
Aujourd'huiAujourd'hui7
HierHier320
Cette semaineCette semaine7
Ce moisCe mois7197
Tous les joursTous les jours1057002
Template by JoomlaShine