« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

 
NOËL

                VOYEZ L’ARBRE DE NOËL
        Steht er da, der Weihnachtsbaum

                    Ernst Moritz Arndt

  Mélodie : Ah ! vous dirai-je, maman
               = Quand trois poules vont au champ

1. Voyez l’arbre de Noël :                1a
    Quel brillant reflet du ciel !
    Comme un rêve pour enfant,
    Paradis doux et brillant !

2. Nous voyons en lui comment         1b
    Le salut vint en son temps,
    Comme l’enfant Jésus-Christ
    Naît sur terre par l’Esprit,

3. Et comment le Fils divin,              2a
    Sur la paille et sur le foin,
    A choisi la pauvreté
    Pour sauver l’humanité.

4. Devant l’arbre et de nos yeux,       2b
    Nous voyons l’amour de Dieu
    Et ce qui en Jésus-Christ
    Nous est né ce jour ici.

5. Arbre, brille sans pareil,               3a
    Clair de terre et clair de ciel :
    Brille pour l’éternité
    Sur la pauvre humanité ;
 
6. Sois l’image, sois l’éclat,                 3b
    Le reflet de la vraie joie,
    La vraie joie en Jésus-Christ
    Par qui nous avons la vie.

7. Belle image, doux éclat,                4a
    Sur la route de la croix,
    Rends-nous forts et courageux
    Dans la marche vers les cieux.

8. Ton image, ton éclat,                      4b
    Veut que nous soyons tous là,
    Saints, comme l’enfant Jésus
    Qui vers nous est descendu.
    
    
         Texte        Steht er da der Weihnachtsbaum
                          Ernst Moritz Arndt
           
           dans       Auswahl Deutscher Gedichte im Anschluss an
                          die  Geschichte der deutschen National Literatur
                          von Professor Dr. Hermann Kluge,
                          12. , verbesserte und vermehrte Auflage
                          mit zahlreichen Porträts in Holzschnitt
                          Altenburg, Verlag Oskar Bonde, 1908, page 9
                          fr. : Yves Kéler,  1.4.2012

         Mélodie    Ah! vous dirai-je, maman  IV 7.7,7.7
                          = Quand trois poules vont au champ
                          Anonyme France 1740,
                          1761 chez François Boin
         
ARNDT Ernst Moritz, né le 26 décembre 1769 à Schoritz sur l’île de Rügen, alors suédoise, depuis l’érection de l’Université rhénane professeur d’histoire moderne à Bonn, de 1820 à 1840. Contre sa volonté mis à la retraite, décédé le 29 janvier 1860
    
    
Le texte et la mélodie

        Le texte est composé de 8 strophes en IV 7.7, 7.7, sans indication de mélodie.

        Je propose d’employer la mélodie populaire « Ah ! vous dirai-je, maman », qui s’adapte bien au texte. Dans ce but, j’ai associé deux strophes, par les lettres a et b, à droite du texte.. A la 1e strophe « a », les deux premières lignes de la mélodie sont redoublées, à la strophe 2, « b », la mélodie s’achève.


Texte original allemand

1. Steht er da der Weihnachtsbaum       1a
    Wie ein bunter goldner Traum,
    Spiegelt Unschulkinderglück,
    All sein Paradies zurück.

2. Und wir schaun und denken dann,
    Wie uns heut das Heil begann,
    Wie das Kindlein Jesus Christ
    Heut zur Welt geboren ist;

3. Wie das Kind von Himmels Art           2a
    Lag auf Sroh und Halmen hart,
    Wie der Menschheit Hort und Trost
    Erdenelend hat erlost.

4. Also stehn und schauen wir
    Gottes Lust und Gnade hier:
    Was uns in dem Kindlein zart
    Alles heut geboren ward.

5. Blüh denn, leuchte, goldner Baum,     3a
    Erdentraum und Himmelstraum,
    Blüh und leucht in Ewigkeit
    Durch die arme Zeitlichkeit!

6. Sei uns Bild und sei uns Schein,
    Dass wir sollen fröhlich sein,
    Fröhlich durch den süssen Christ,
    Der des Lebens Leuchte ist.

7. Sei uns Bild und sei uns Schein,          4a
    Dass wir sollen tapfer sein
    Auf des Lebens Pilgerbahn,
    Kämpfend gegen Lug und Wahn.

8. Sei uns Bild und sei uns Schein,
    Dass wir sollen heilig sein,
    Rein wie Licht und himmelklar,
    Wie das Kindlein Jesus war.
    
    
    
    
 

Visiteurs en ligne

115388
Aujourd'huiAujourd'hui356
HierHier448
Cette semaineCette semaine804
Ce moisCe mois17571
Tous les joursTous les jours1153889
Template by JoomlaShine