« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

LITT DIV SI JE VAIS A MON JARDIN Will ich in mein Gärtlein gehen

 

                                        SI JE VAIS A MON JARDIN

Will ich in mein Gärtlein gehen

 

Volkslied (Ende 18. Jh.)

 

 

Mélodie : Will ich in mein Gärtlein gehen

 

 

1. Si je vais en mon jardin,

    Arroser mes gousses,

    Un petit bossu est là,

    Eternue et tousse.

 

2. Si je vais à ma cuisine,

    Pour tremper ma soupe,

    Un petit bossu est là,

    Qu’a vidé ma coupe.

 

3. Si je vais à mon reps,

    De flocons d’avoine,

    Un petit bossu est là,

    Qu’a mangé la manne.

 

4. Si je vais à mon grenier,

    Pour chercher des bûches,

    Un petit bossu est là,

    Qu’a volé mes souches

 

5.  Si je vais à mon cellier

    Pour remplir ma cruche,

    Un petit bossu est là,

    Qu’ a bu à la louche.

   

6. Si je me mets au rouet,

    Pour filer ma laine,

    Un petit bossu est là,

    Qui du pied le freine.

   

 

7. Si je marche vers mon lit,

    Et veux le refaire,

    Un petit bossu est là,

    Qui se met à rire.

 

8. Si je vais à mon prie-Dieu,

    

 

    Dire une prière,

    Le petit bossu est là,

    Qui se met à dire :

 

9. Ma chère enfant, je te prie,

    Prie pour le bossu aussi.

 

 

1.Will ich in mein Gärtlein gehn,
will mein Zwiebeln gießen,
steht ein bucklig Männlein da,
fängt gleich an zu niesen.

 

2. Will ich in mein Küchel gehn,
will mein Süpplein kochen,
steht ein bucklig Männlein da,
hat mein Töpflein brochen.

 

3. Will ich in mein Stüblein gehn,
will mein Müslein essen,
steht ein bucklig Männlein da,
hat's schon halber gessen.

 

4. Will ich auf mein'n Boden gehn,
will mein Hölzlein holen,
steht ein bucklig Männlein da,
hat mir's halber g'stohlen.

 

5.Will ich in mein'n Keller gehn,
will mein Weinlein zapfen,
steht ein bucklig Männlein da,
tut mir'n Krug wegschnappen.

 

6. Setz ich mich ans Rädlein hin,
will mein Fädlein drehen,
steht ein bucklig Männlein da,
läßt das Rad nicht gehen.

 

7.Geh ich in mein Kämmerlein,

will mein Bettlein machen,

steht ein bucklig Männlein da,

fängt gleich an zu lachen.

 

8.Wenn ich an mein Bänklein knie,

will ein bißchen beten,

 

 

steht das bucklig Männlein da,

fängt gleich an zu reden:

 

9. Liebes Kindlein, ach, ich bitt dich,

bet fürs bucklig Männlein mit!

 

 

         Texte        Will ich in mein Gärtlein gehen

                          Chant populaire fin 18e s.

                          fr. : Yves Kéler 19.11.2015 Bischwiller

 

         Mélodie    Will ich in mein Gärtlein gehen

                          Mélodie populaire

 

Le texte

 

         Ce poème fait vivre la tradition des petits nains qui se rencontraient partout dans l’imaginaire allemand de l’époque. Il rappelle les contes que les frères Grimm ont collectés.

Ces petits nains étaient bénéfiques ou maléfiques. Les uns aidaient les humains dans leurs travaux, surtout la nuit, pour ne pas être vus. Les autres contre carraient le travail des hommes, également la nuit. On découvrait leurs petits méfaits le lendemain. Ici le petit bossu intervient de jour etgène la fermière dans ses activités.

 

La croyance était que ces nains étaient un peuple inférieur, qui avait un jour été puni et plongé dans l’obscurité sous terre, d’où les récits de cavernes, d’activités nocturnes. Certains Spécialistes pensent qu’il s’agirat de peuples celtes prégermaniques, vincus et asservris par les conquérants germains. Ils peuvent être les gardiens d’un trésor immergé dans leRhin, comme le trésor des Nibelungen, les hommes du brouillard (Nebel).Ici le petit bossu demande que la femme prie pour lui, probablement pour qu’il soit libéré de son envoûtement

 

 

 

 

 

 

Visiteurs en ligne

105698
Aujourd'huiAujourd'hui307
HierHier406
Cette semaineCette semaine2536
Ce moisCe mois7177
Tous les joursTous les jours1056982
Template by JoomlaShine