« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

                     LES PSAUMES RESPONSORIAUX

                                              ou

                      RESPONSORIUMS PSALMIQUES

A.   INTRODUCTION


1.   Les différents emplois des Psaumes alternés

        Il existe plusieurs manières d’antiphoner les Psaumes, ou les textes assimilés tels les Cantica de Luc et les Hymnes Christiques de Paul. :

a.   le psaume antiphoné : on alterne, verset par verset (ou demi-verset par demi-verset), entre deux groupes I et II. Avant et après le Psaume se place l’antienne, et à la fin le Gloria Patri complet

b.   le psaume de graduel : on alterne deux versets, ou deux doubles versets, de façon simple, entre deux groupes  I et II, ou I - II – I. Cette forme, élaborée au cours du Moyen-Age, rappelle l’alternance simple du Psaume antiphoné, mais ne portant que sur deux (ou 2x2) versets. Par ce moyen, on pouvait introduire un passage de psaume plus simple, à la différence des 3 à 4 psaumes chantés dans chaque office ou d’autres pièces plus complexes. Mais cette forme se détache peu de la forme 1, et présente de ce fait un intérêt faible dans le culte protestant actuel.

        Le graduel était d’ordinaire employé dans la messe, et pas dans les heures.

c.   le psaume responsorial, ou responsorium : il est plus construit que le psaume graduel, car il introduit des répétitions enchevêtrées. Il servait dans tous les offices des heures.

        Le responsorium servait de « réponse » aux lectures. Mais le mot reponsorium rappelle aussi le fait que deux groupes et des individus se répondent, et qu’ils répètent certaines parties. Ainsi, le responsorium, en répétant trois fois et demi le premier verset, met celui fortement en valeur.

        On utilisait d’ailleurs d’autres textes que des citations strictes de la Bible. Ce sont dezs constructions liturgiques, faites de textes qui incluent des fragments bibliques. Voir, par exemple, les trois responsoriaux de la fête de Noël.

        La répétition porte sur deux (ou trois) versets, entre lesquels on insère le Gloria Patri bref. De ce fait, la longueur de l’ensemble varie de formes courtes jusqu’à des formes plus longues (Comparer le responsorium du Ps 25, pour le 1er de l’Avent, et le Ps 24, pour le 4e de l’Avent.). Il existe une forme dite « brève », dans la sexte (midi) et les complies (nuit), car dans ces deux offices, on ne chante qu’un seul responsorium.

2.   Un peu d’histoire

        Dans les liturgies des heures, telles qu’on les a établies au Moyen-Age, le responsorium se place après la lecture (appelée aussi capitule), qu’elle soit d’A.T., d’épître ou d’évangile. Dans les matines, où il y a plusieurs lectures, on chante un reponsorium après chaque lecture. Il peut y avoir jusqu’à neuf lectures dans les formes les plus élaborées, mais d’ordinaire on n’en lisait que deux ou trois.

       Quelles sont les heures des jours ? Elles sont comptées selon le système antique et biblique, qui fait commencer le jour à 6h et le finir à 18h. On compte les heures suivantes :

       Les matines   (Matutina),   à 6heures,   la 1ère heure du jour
       Les laudes     (Laudes),      à 9heures,   la 3ème heure du jour
       La sexte         (Sexta),        à 12heures, la 6ème heure du jour   (responsorim breve)
       La none         (Nona),         à 15heures, la 9ème   heure du jour       
       Les vêpres     (Vespera),    à 18heures, la 12ème heure du jour
       Les complies (Completa),  à 21 h, qui achève la journée        (responsorium breve)

        L’étymologie de ces noms :  Matuttina (hora) = heure matinale
                                                      Laudes : les louanges
                                                      Sexta (hora) = sixième heure
                                                      Nona (hora) = neuvième heure
                                                      Vespera = le soir, qui commençait à 18 h
                                                      Completa hora= heure complète, qui achève


3.   L’emploi actuel du psaume responsorial ou reposorium

a.  à quelle occasion l’employer ?

        Comment employer aujourd’hui le responsorium ? Nous n’avons plus autant d’heures que les anciens. Dans les paroisses, il reste les cultes du soir, et dans les réunions, sessions ou camps la prière du matin, parfois celle de midi ou de six heures. L’office principal des paroisses est le culte du dimanche ou des fêtes, le matin. Dans les paroisses, c’est donc principalement dans le culte dominical qu’on va employer le responsorium, et dans les cultes du soir. Dans les groupes, on pourra l’employer à des offices des heures.

b.  à quel endroit le placer dans le culte ?

        Dans le cadre du culte protestant actuel, je lui vois deux types de position :

       1° Rattaché aux lectures. Le responsorium est d’abord une pièce placée après la lecture, pour lui répondre et pour préparer la suite. Dans ce sens, on peut le placer à deux endroits principaux:
                                      1. après l’une des lectures, ou entre plusieurs lectures
                                      2. après la prédication, qui est un commentaire de la/des lectures. Les
                                          antiphonaires d’Alpisbach (voir plus bas) prévoient cette forme.


1. entre les lectures :  comme graduel, entre deux lectures, à la place d’un chant de graduel :

    par exemple : lecture d’A.T,  responsorium, Epître,                         Evangile, Credo, Chant
       ou :            (lecture d’A.T),                         Epître, responsorium, Evangile,     «         «                 

    on peut placer deux reposoriums, selon l’habitude ancienne, ou même trois dans certains cas de fête particulières, comme Noël ou Pâques. On aura le plan suivant :

        A.T, reponsor. 1, Epître; responsor. 2; Halléluia, Evangile, responsor. 3; Louange à toi,ô
                Christ (Laus tibi); Credo, Chant

        On peut aussi combiner Responsorium et chant-graduel. Par exemple :

        A.T, responsorium ; Epître, Chant graduel ; Hall., Evangile, Laus tibi ; Credo, Chant


2. après la prédication : entre les annonces  et l’intercession, ou avant la sortie :

      Après le chant de la prédication et les annonces, il forme une très bonne préparation à l’intercession.

        2° Détaché des lectures. On peut aussi l’employer comme un psaume alterné-bis, après l’intercession comme entrée à la Sainte Cène, ou à la fin du culte. Son caractère changera un peu, mais on lui gardera sa lointaine fonction, qui est de suivre les lectures et de les rappeler.

   1. après l’intercession (sans le Notre Père, qui a sa place après l’épiclèse), comme introduction à l’offertoire de la Cène :
         à la place du chant de Sainte Cène.

    2. à la sortie du culte, avant le Mot d’envoi-Chant de sortie-Bénédiction. Il fera office de Psaume de sortie, en parallèle avec le Psaume d’entrée.

        Par ces différents exemples, on constate que le responsorium peut s’employer de multiples manières.


4.   La structure et l’exécution du Psaume responsorial

            1.  La distribution classique est : une personne dirige le responsorium, appelée « Vox - voix », abrégé : « Vo. », à qui le reste des assistants répond, « Responsio – réponse », abrégée en « R. » Cette forme est facile à mettre en œuvre, et rappelle le Psaume antiphoné entre l’officiant et l’assemblée.

            2.  L’assemblée est divisée en deux moitiés, les groupes I et II, le groupe I étant dirigé par la « Vox – voix.

        Prenons l’exemple du  Ps25/3 Vox 4,  pour le 1er dimanche de l’Avent :

I.   Tous ceux * qui espèrent en toi, Seigneur, ** ne seront pas confus.
         ( …* : au début, jusqu’à l’astérisque *, les premiers mots sont dits par une seule
          personne 1 du groupe I. A l’astérisque *, le reste du groupe parle et va jusqu’à la fin du
         verset, sans tenir compte du double astérique)

II. R. Tous ceux qui espèrent en toi, Seigneur, ne seront pas déçus.
         ( le groupe II répond au premier en répétant tout le verset)

I. Vo. Seigneur, fais-moi connaître tes voies, enseigne-moi tes sentiers.
         ( personne 1, ou une autre = 2, du groupe I, ou tout le groupe I)

II. R.  ** Seigneur, ils ne seront pas confus.
          (tout le groupe II : le double astérisque signale la partie qu’on répète)

I. Vo.  Gloire soit au Père et au Fils et au Saint-Esprit.
         (personne 1, 2 ou 3du groupe I, ou tout le groupe I)

I+II.  Tous ceux qui espèrent en toi, Seigneur, ne seront pas confus.
         (l’ensemble des deux groupes I et II reprend le verset  du début, intégralement)

        Voyez ci-dessous, sous 1er dimanche de l’Avent, le texte tel qu’il est imprimé habituellement.

        Il faudra veiller à ne pas employer pour le responsorium le même psaume que celui du dimanche, à l’introït (entrée du culte), ou du moins pas les mêmes versets, pour éviter la répétition du même texte.


5.   Le choix des textes :

        Deux sources existent :

1.  le Graduale Triplex, de l’Abbaye Saint-Pierre de Solesmes, 1989, ouvrage catholique qui
     donne les graduels des temps de l’Eglise et des fêtes occasionnelles. Ces textes sont
      facilement transposables . Huit responsoria pour tous les temps sont également donnés.

2.  les Alpirsbacher Antiphonale, antiphonaires d’Alpirsbach, ouvrage protestant, qui  
      donne les responsoria dans les différents cahiers des heures, en particulier celui de la
      Matutin = matine.

      Nous suivrons ces deux sources. Nous mentionnons les références par les abrévization : Gr.Tr et Alp

        Il existe aussi le « Tagzeitenbuch - livre des heures du jour », de la Michaelsbruderschaft - Confrérie St Michel, dont le siège est dans la Forêt Noire, à Kirchberg. Leur tradition recoupe celle d’Alpirsbach

        Il existe un nombre important de responsoriums, qu’on trouvera dans tous ces livres. Nous ne donnons ici que un ou deux textes par dimanche, et parfois trois, pour certaines grandes fêtes comme Noël ou Pâques. A la fin des textes donnés, nous donnerons une table des références des textes, qui permettra à chacun de composer un responsorium selon les règles exposées plus haut.


B.    LES RESPONSORIUMS SELON L’ANNEE DE L’EGLISE


RESPONSORIUMS DU

TEMPS DE L’AVENT

( le dimanche, ou la fête célébrée, commande la semaine ou les jours qui suivent. Le responsorium indiqué servira aussi aux offices de la semaine )

1er dimanche de l’Avent :     Ps 25/3 Vox 4               (Gr.Tr, 16)      

I.         Tous ceux  * qui espèrent en toi, ** Seigneur, ne seront pas confus.
II. R.   Tous ceux qui espèrent en toi, Seigneur, ne seront pas confus.
I.  Vo.  Seigneur, fais-moi connaître tes voies, enseigne-moi tes sentiers.
II. **   Seigneur, ils ne seront pas confus.  
I.  Vo. Gloire soit au Père et au Fils et au Saint-Esprit.
I+II     Tous ceux qui espèrent en toi, Seigneur, ne seront pas confus.

2ème dimanche de l’Avent :   Ps 50/2.3 Vox 5            (Gr.Tr,18)      

I.         De Sion, * beauté parfaite, Dieu resplendit. ** Il vient, notre Dieu, il ne reste pas
             en silence.
II. R.   De Sion, beauté parfaite, Dieu resplendit. Il vient, notre Dieu, il ne reste pas en silence.
I. Vo.  Rassemblez-moi mes fidèles, qui ont fait alliance avec moi par le sacrifice.
II. **   Il vient, notre Dieu, il ne reste pas en silence.
I. Vo.  Gloire soit au Père et au Fils et au Saint-Esprit.
I + II   De Sion, beauté parfaite, Dieu resplendit. Il vient, notre Dieu, il ne reste pas en silence.

3ème dimanche de l’Avent :   Ps 80/2b.3 Vox 2a         (Gr.Tr,22)      

I.         Parais dans ta splendeur, *  et  **  toi qui es assis sur les chérubins.
II. R.   Parais dans ta splendeur, toi qui es assis sur les chérubins.
I. Vo.  Prête l’oreille, Berger d’Israël, toi qui conduis Joseph comme un troupeau.
II. **   toi qui es assis sur les chérubins.
I. Vo.  Gloire soit au Père et au Fils et au Saint-Esprit.
I + II   Parais dans ta splendeur, toi qui sièges sur les xchérubins.

4ème dimanche de l’Avent : Ps 24/7 Vox 3.4             (Gr. Tr,25)

I.         Portes, * élevez vos linteaux, élevez-vous portes éternelles, **  que le roi de gloire
           fasse son entrée !
II. R.   Portes, élevez vos linteaux, élevez-vous, portes éternelles, que le roi de gloire fasse son
           entrée !
I.  Vo. Qui pourra monter à la montagne de l’Eternel ?
           Qui s’élèvera jusqu’à son lieu saint ?
           Celui qui a les innocentes et le cœur pur,
           Celui qui ne livre pas son âme au mensonge.
II. **   que le roi de gloire fasse son entrée !
I. Vo.  Gloire soit au Père et au Fils et au Saint-Esprit.
I + II.  Portes, élevez vos linteaux, élevez-vous portes éternelles, que le roi de gloire fasse
           son entrée !

 

RESPONSORIUMS DU

 TEMPS DE NOËL

La Veille de Noël
Le Jour de Noël

Ancien Testament :  24.12 : Esaïe 9/1-6     25.12 : Michée 5/1-4 :
                                   1er responsorium :   Hodie rex coeli                       (Alp)

I   Aujourdh’hui, * le Roi du ciel est né pour nous d’une Vierge, afin de
    ramener l’homme perdu sous la règne de Dieu. ** L’armée des anges
    se réjouit, car un salut éternel s’est manifesté au genre humain.
II. R.   Aujourd’hui, le Roi du ciel …  
I   Vo.  Gloire soit à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre,
            envers les hommes que
           Dieu aime.
II. **   L’armée des anges se réjouit, …
I. Vo.  Gloire soit au Père et au Fils et au Saint-Esprit.
I + II   Aujourd’hui, le Roi du ciel…

Epître :   24.12 : Tite 2/11-14     25.12 : Tite 3/ 4-7 :
                 2ème responsorium :   Hodie vera pax                                       (Alp)

I.         Aujourd’hui, * la véritable paix est venue du ciel. ** Aujourd’hui
           s’est levé le soleil de la justice, et le salut est sous ses ailes.
II. R.   Aujourd’hui, la véritable paix…
I. Vo.  Aujourd’hui nous est apparu le jour de la délivrance,
           du renouvellement et du salut.   
II **    Aujourd’hui s’est levé le soleil de la justice, …
I. Vo.  Gloire soit au Père et au Fils et au Saint-Esprit.
I + II   Aujourd’hui, la véritable paix est venue…

Evangile :   24.12 :  Luc 2/1-14    25.12 :  Luc 2/15-20 :   
                    3ème reponsorium : Jean 1/1 Vox 2                                        (Alp)

I.         Au commencement * était la Parole, et la Parole était auprès de Dieu,         
           et la Parole était Dieu.**  Elle était au commencement avec Dieu.
II. R.   Au commencement était la Parole, et la Parole…
I.Vo.   Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait
           n’a été fait sans elle.
II. **   Elle était au commencement avec Dieu.
I + II   Au commencement était la Parole, et la Parole…

RESPONSORIUMS DU

TEMPS DE L’EPIPHANIE

1er dimanche après l’Epiphanie

 I.       Voici mon serviteur, mon élu, * Alléluia, Alléluia.
II.       Voici mon serviteur, mon élu, Alléluia, Alléluia.
 I.       Je mets mon Esprit sur lu, afin qu’il apporte le droit aux peuples
II.       Alléluia, Alléluia.
 I.       Gloire soit au Père et au Fils et au Saint-Esprit
I +II.  Voici mon serviteur, mon élu, Alléluia, Alléluia.

                     (Michaelsbruderschaft Tagzeitenbuch, p. 544, N° 473)

6e dimanche après l’Epiphanie = Transfiguration : Matthieu 17/2

I.        Il fut transfiguré devant leurs yeux, * son visage brillait comme le soleil.
II.       Il fut transfiguré devant leurs yeux, son visage brillait comme le soleil.
 I.       Son vêtement devint blanc comme la lumière
II.       Son visage brillait comme le soleil.
 I.       Gloire soit au Père et au Fils et au Saint-Esprit
I +II.  Il fut transfiguré devant leurs yeux, son visage brillait comme le soleil.

                     (Michaelsbruderschaft Tagzeitenbuch, p. 546, N° 477)

 
RESPONSORIUMS DU

TEMPS DU CARÊME

Mercredi des cendres, soir – Invocavit

I.        Mon cœur songe à ta parole, je veux chercher, * ô Dieu, ta face.
II.       Mon cœur songe à ta parole, je veux chercher, ô Dieu, ta face.
 I.       Ne me cache pas ta face, ne me rejette pas
II.       Je veux chercher, ô Dieu, ta face.
 I.       Gloire soit au Père et au Fils et au Saint-Esprit
I +II.  Mon cœur songe à ta parole, je veux chercher, ô Dieu, ta face.

                     (Michaelsbruderschaft Tagzeitenbuch, p. 544, N° 473)

Mercredi des cendres, matin – Invocavit :   Psaume 143/8

I.        Laisse-moi découvrir ta bonté au matin, car en toi je me confie.
II.       Laisse-moi découvrir ta bonté au matin, car en toi je me confie.
 I.       A toi j’élève mon âme : montre-moi le chemin où je dois marcher
II.       Car en toi je me confie.
 I.       Gloire soit au Père et au Fils et au Saint-Esprit
I +II.  Laisse-moi découvrir ta bonté au matin, car en toi je me confie.

                     (Michaelsbruderschaft Tagzeitenbuch, p. 581, N° 515

Mercredi des cendres, midi – Invocavit :

I.        Sonde-moi, Dieu, et connais mon cœur, * conduis-moi sur le chemin de l’éternité.
II.       Sonde-moi, Dieu, et connais mon cœur, conduis-moi sur le chemin de l’éternité.
 I.       Eprouve-moi, sache mes pensées.
II.       Conduis-moi sur le chemin de l’éternité.
 I.       Gloire soit au Père et au Fils et au Saint-Esprit
I +II.  Sonde-moi, Dieu, et connais mon cœur, conduis-moi sur le chemin de l’éternité.

                     (Michaelsbruderschaft Tagzeitenbuch, p. 584, N° 519)


 
RESPONSORIUMS

DU TEMPS DE PÂQUES

Exaudi

latin
I.       Domine Deus, * Audi clamorem populi.
II.      Domine Deus, Audi clamorem populi.
I.       Et aperi eis fontem aquae vivae.
II.    *Audi clamorem populi
I.       Gloria Patri, et Filio, et Spiritui sancto.
I+II.  Domine Deus, Audi clamorem populi.

allemand
I.      Herre Gott, * höre den Schrei des Volkes.
II.     Herre Gott, höre den Schrei des Volkes.
I.      Und öffne ihnen den Quell des ewigen Lebens.
II.     *höre den Schrei des Volkes;
I.      Ehre sei dem Vater und dem Sohne und dem Heiligen Geiste
I+II  Herre Gott, höre den Schrei des Volkes.

français

I.     Seigneur Dieu, * entends le cri du peuple.
II.    Seigneur Dieu, entends le cri du peuple.
I.     Et ouvre-leur la source de la vie éternelle.
II.    * entends le cri du peuple.
I.     Gloire soit au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit.
I+II. Seigneur Dieu, entends le cri du peuple.

 
RESPONSORIUMS DU TEMPS

DE LA PENTECÔTE

Dimanche de Pentecôte

Psaume 100/ 1-2  +  Ps 149/1

Latin

I           Jubilate Deo, omnis terra, * servite Domino in  laetitia.
I + II   Jubilate Deo, omnis terra, servite Domino in  laetitia.
Vox (ou II)               * servite Domino in  laetitia.
I           Cantate Domino canticum novum, * Laus ejus  in ecclesia sanctorum, Alleluia
Vox ( ou I )               * Laus ejus  in ecclesia sanctorum, Alleluia
I + II     Cantate Domino canticum novum, Laus ejus  in ecclesia sanctorum, Alleluia
II          Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto.
I + II     Jubilate Deo, omnis terra, servite Domino in  laetitia.
             

Français

I            Réjouissez-vous dans l’Eternel, terre entière, * servez l’Eternel avec joie.
I + II     Réjouissez-vous dans l’Eternel, terre entière, servez l’Eternel avec joie.
Voix (ou II)              * servez l’Eternel avec joie.
I            Chantez à l’Eternel un cantique nouveau, * sa louange dans l’assemblée des saints !
Voix ( ou I)               * sa louange dans l’assemblée des saints.
I + II     Chantez à l’Eternel un chant nouveau, sa louange dans l’assemblée des saints !
II           Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit.
I + II     Poussez vers l’Eternel des cris de joie, terre entière, * servez l’Eternel avec joie !

Visiteurs en ligne

105488
Aujourd'huiAujourd'hui136
HierHier305
Cette semaineCette semaine441
Ce moisCe mois5082
Tous les joursTous les jours1054887
Template by JoomlaShine