« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

 

          LETTRE   W

Le titre en caractères gras, sous le titre original, est le nom sous lequel on trouve le cantique français sur le site

                                                                                       Rubrique

Walther von der Vogelweide

      * vers 1170, en Autriche probablement, peut-êtere Bozen, + en 1230 à Würzburg, sur ses terres, reçues du duc de Saxe. D'une famille de chevaliers (Ritter), il fut élève de Reinmar de Haguenau, à la cour d'Autriche. A fréquenté plusieurs cours: celle de Souabe, puis de Thuringe, che l'empereur Othon IV, à la Wartburg de 21201 à 1207.

     Il composa des chants politiques et religieux, des chants d'amour, les "Minnelieder", chants d'amour  (Minne: amour; -lieder : chants).  

       Au temps du pape Innocent III, il fustigea la décadence de l'Eglise avec des mots très durs. Il a aussi exprimé un nationalisme allemand naissant, face à la papauté qui voulait faire de Rome le centre du monde politique et religieux (querelle de l'Empereur et du pape, querelle des investitures).

      
       Gott, deine Dreinheit hatte       Catégorie: chants allemads      

WATTS Isaac 1674-1748

        Jesus shall reign wher’er the sun, d'après Ps 72, 1719
        Jesus hat sein herrschaft bestellt  Traducteur non indiqué

        Freue dich, Welt, dein König naht Freu (Freu dic, o Welt, ...)
                               Isaac Watts,
           Réjouis-toi, voici ton roi

WEGLEITER Christoph 1659_17O6
O Jésus, par tes souffrances                                       Pssion, Amour de Jésus
     Jesu, deine Liebeswunden


WEISSE Michael 1488-1534

        né à Neisse (Silésis), moine franciscain à Breslau, se rattacha en 1518 aux frères moraves, en1522 président de l'Assemblée des frères de Landkron (Bohème), et de Fulnek (Moravie), pasteur de l'Assemblée des frères Moraves allemands de Landkron et Fulnek, mort à Landskron en 1534. Edita en 1531 le premier livre de cantiques allemand des Moraves, comprenant 157 chants, à l'époque le livre de chants de la Réforme le plus étendu. Il contient en partie des chants traduits du tchèque et du latin, et des compositions originales de Weisse, ainsi qu'un trésor de mélodies médiévales et populaires.

         Au plus haut ciel Dieu soit béni               Pâques
           Gelobt sei Gott im höchsten Thron 

        En terre nous portons ce corps
         
 Nun lasset uns den Leib begrabn
        Couchons ce corps en son tombeau
           Nun lasset uns den Leib begrabn 

        Nous confessons et nous croyons            Ste Cène

        O bon et doux Seigneur Jésus                 Epiphanie, Vie du Christ
           O süsser (lieber) Herre Christ, Hus
           Chants de Jean hus 

       Voyez!aujourd'hui le Messie                   Rameaux et Semaine sainte
Seht heut an, wie der Messias

WEISSEL Georg 1590-1635

         

   
  Macht hoch die Tür, die Tor macht weit 1623-4

Weyermuller Friedrich  
1810-1877 Niderbronn Alsace

        Epicier à Niederbronn, fit partie du cercle des Néo-luthériens alsaciens autour de Horning. Composa de nombreux cantiques de valeur, qui figurent dans AK alt et AK neu, ainsi que dans RA et EG :  Alles hast du mir vergeben (Tu connais, Seigneur, mes fautes RA 288, EG 595) ; es muss uns doch gelingen RA 401, EG 604).   

            Tu connais, Seigneur, mes fautes     Chants français, Lettre T

Winckler Johann Joseph 1670 Lucka / Sachsen-Altenburg -1722 Magdeburg

      Johann Joseph Winckler, (1670 Lucka/Sachsen-Altenburg – 1722 Magdeburg). Disciple de August Hermaan Francke, fondateur des maisons d’enfants de Halle, et du mouvement piétiste de Halle. Le gendre de Francke était Johann Anastasius Freylinghausen, éditeur du célèbre livre de cantiques piétiste de Halle de 1704. Winckler fut aumônier militaire dans les Pays-bas et en Italie, puis prédicateur à la cathédrale et Conseiller consistorial à Magdeburg. Il faisait partie du cercle des auteurs et compositeurs piétistes de Halle.

       Ringe recht, wenn GottesGnade
       Lutte, quand Dieu, dans sa grâce      
Combat spirituel   Lettre Lu

WIPO de Bourgogne, 11e Siècle

       né vers 995, probablement à Solerure (Suisse), chapelain de cour de l'empereur Konrad II, ermite dans la     forêt de Bohème, historien et poète, mort après 1040 (EG)

       Victimae paschali laudes
       Chrétiens, immolez vos louanges (Kyrie en prose)

 WOIKE FRITZ 1962

       L'an neuf qui s'ouvre au nom de Dieu                        Nouvel an
          Und wieder tritt durchs Sternentor

William Wolfensberger
     Vois-tu fleurir la rose                                              Avent
          Will eine Ros'erblühen

WOLTERSDORF Ernest Gottlieb 1725-1761

       Au Roi qui s'offre à tous ses peuples    Jeudi saint
      
Dem König, welcher Blut und Leben      

       Au Christ la gloire, l'Agneau mort sur la croix
      
Preis sei dem Lamme

 Mélodie : Nun preiset alle Gottes Barmherzigkeit                                                              

       Christ, qui prêches la parole
       Prediger der süssen Lehre

WATTS Isaac , 1719

       O God, our help in ages past
                          d’après Psaume 90
       pour : In Christ there is no East or West, 5 strophes
                 John Oxenham 1908
                 Traduction allemande :
                 Her, unser Gott, du warst und bist
                 sans nom d’auteur
      
WULF Hans Walter

      Wir sind Gottes Eigentum 1993
                Nous appartenons à Dieu 
                          Consécration, Baptême, Confirmation     
           

 

 

Visiteurs en ligne

103855
Aujourd'huiAujourd'hui180
HierHier284
Cette semaineCette semaine1938
Ce moisCe mois6805
Tous les joursTous les jours1038551
Template by JoomlaShine